Retour

Xavier CADORET : « Le Congrès participe pleinement à l’effort d’engagement des municipalités dans la modernisation « smart » ».

Commission de la gouvernance Genève, SUISSE 9 et 10 avril 2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Xavier CADORET : « Le Congrès participe pleinement à l’effort d’engagement des municipalités dans la modernisation « smart » ».

« Si les villes sont les premières touchées par les transformations liées au rythme rapide de l’urbanisation, elles sont également des moteurs de l’innovation et du développement » a déclaré le Président de la Chambre des pouvoirs locaux du Congrès, Xavier CADORET, lors de la 68e Session du CEE-ONU sur « Les villes intelligentes et durables », les 9 et 10 avril 2019, à Genève, SUISSE.

Xavier CADORET a souligné le rôle clé des autorités locales dans la réalisation des Objectifs de développement durable, notamment l’ODD 11 sur les villes et communautés durables, en particulier, à travers l’échange et la diffusion de bonnes pratiques. Il a rappelé la participation du Congrès à des débats, entre autres, sur l’échange de projets d’urbanisme faisant usage des technologies intelligentes et l’influence des nouvelles technologies dans les processus sociaux et démocratiques.

« Ces discussions ont également vocation à orienter les pratiques de gouvernance technologique vers une tendance égalitaire, durable et inclusive » a ajouté Mr CADORET, rappelant que le Congrès, en collaboration avec les Etats membres, soutient aussi les plus petites villes dans le processus de modernisation « smart ».

En outre, pour promouvoir la e-gouvernance et la e-démocratie, le Congrès a adopté plusieurs rapports sur le libre accès aux données, sur les médias et la gouvernance électroniques. Il favorise également la coopération à tous les niveaux de gouvernance, notamment avec les ONG et les associations de pouvoirs locaux et régionaux.

« Le Congrès participe pleinement à l’effort d’engagement des municipalités dans la modernisation « smart » en prenant part à toutes les étapes du processus ; de l’aide à la réalisation de projets jusqu’au suivi de l’application des normes de la démocratie locale. Gardant en ligne de mire la réalisation de l’Agenda 2030 pour le développement durable, nous ferons tout notre possible pour dynamiser les transformations tout en préservant la gouvernance démocratique et la durabilité éco-sociale. », a conclu le président de la Chambre des pouvoirs locaux.