Retour

Campagne pour la démocratie, participation des jeunes Roms, jeunesse ukrainienne, changement climatique, jeunesse rurale…

Réunions statutaires de la jeunesse
Centre européen de la jeunesse de Budapest 10-12 octobre 2022
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Campagne pour la démocratie, participation des jeunes Roms, jeunesse ukrainienne, changement climatique, jeunesse rurale…

 Ce ne sont là que quelques-uns des sujets abordés lors des réunions statutaires de la jeunesse qui se sont tenues au Centre européen de la jeunesse à Budapest du 10 au 12 octobre 2022.

Fort des conclusions du groupe de réflexion de haut niveau du Conseil de l'Europe, qui a convenu sans réserve que « la construction de démocraties durables nécessite d’y associer durablement la jeunesse », le Conseil mixte sur la jeunesse a travaillé sur un ordre du jour bien rempli et a pris des décisions importantes pour l'avenir.

Après seulement huit mois de travail du groupe de rédaction, le Conseil mixte a pu adopter le projet de recommandation du Comité des Ministres sur la participation des jeunes Roms[1]. La recommandation traite de la discrimination systématique à laquelle sont confrontés les jeunes Roms dans leur accès aux droits sociaux, économiques, culturels, politiques et civils, ainsi que des formes supplémentaires de discrimination auxquelles sont confrontées les jeunes femmes roms, les LGBTI+, les personnes en situation de handicap, les migrants ou les musulmans. Ce projet de texte sera soumis prochainement au Comité des Ministres pour examen et adoption.

 Suite au succès de la Semaine d'action jeunesse (27 juin au 1er juillet), le CMJ a mis en place un groupe de travail cogéré pour coordonner la prochaine phase de la campagne de jeunesse Démocratie ici | Démocratie maintenant. Un programme sera élaboré pour 2023 afin de renforcer la mise en œuvre de la campagne aux niveaux national et local.

Afin que les travaux puissent commencer dans les prochains mois, des groupes de rédaction cogérés ont été mis en place pour préparer des recommandations du Comité des Ministres sur le rôle des jeunes dans le changement climatique et sur la participation sociale, économique et politique des jeunes des zones rurales. Un groupe cogéré a également été créé pour rédiger des lignes directrices du CMJ sur la mise en œuvre de la Recommandation CM/Rec(2006)14 sur la citoyenneté et la participation des jeunes à la vie publique, et sur la réalisation d'une participation significative aux niveaux local et régional.

Les conclusions du Forum des droits de l'homme de printemps dernier (avril 2022, Turin) et de la révision de la Charte sur l'éducation à la citoyenneté et l'éducation aux droits de l'homme seront analysées lors d'une réunion consultative qui se tiendra début 2023. La réunion servira à prioriser les actions futures dans ce domaine.

Enfin, le Conseil mixte sur la jeunesse a convenu d'inviter le Comité de programmation sur la jeunesse à examiner sa demande d'octroi de 100 000 € de la contribution volontaire de l'Allemagne à un appel spécial du Fonds européen pour la jeunesse à des activités pour et avec les jeunes et les organisations ukrainiennes, tant en ce pays et pour ceux qui ont fui la guerre.

 L'agenda du secteur jeunesse pour les prochains mois a été consolidé suite à ces décisions importantes du Conseil mixte sur la jeunesse et les contributions volontaires très appréciées de l'Allemagne et de la France seront déterminantes dans la mise en œuvre du programme d'activités du secteur jeunesse à l'avenir.

 

 

 


[1] Les termes « Roms et Gens du voyage» utilisés au Conseil de l’Europe englobent la grande diversité des groupes concernés par les travaux du Conseil de l’Europe dans ce domaine: d’une part, a) les Roms, les Sintés/Manouches, les Calés/Gitans, les Kaalés, les Romanichels, les Béash/Rudari ; b) les Égyptiens des Balkans (Égyptiens et Ashkali) ; c) les branches orientales (Doms, Loms et Abdal) ; d’autre part, les groupes tels que les Travellers, les Yéniches et les personnes que l’on désigne par le terme administratif de « Gens du voyage» ainsi que celles qui s’auto-identifient comme Tsiganes. Ceci est une note de bas de page explicative, et non pas une définition des Roms et/ou des Gens du voyage.