Retour

Présentation des principales conclusions et recommandations sur la lutte contre la corruption, le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme au Kosovo* (Pristina, 28 avril 2015)

ODGP Pristina 28 avril 2015
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Présentation des principales conclusions et recommandations sur la lutte contre la corruption, le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme au Kosovo* (Pristina, 28 avril 2015)

Les principales conclusions et recommandations des rapports d’évaluation définitifs sur la conformité du Kosovo* aux standards internationaux en matière de lutte contre la corruption, le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme seront présentées à la conférence de clôture du programme conjoint Union Européenne/Conseil de l’Europe contre le crime économique au Kosovo* (PECK), à Pristina le 28 avril 2015.

La conférence rassemblera des représentants de ministères et d’autres institutions nationales impliquées, des experts internationaux, et des représentants d’organisations internationales, du monde des affaires et de la société civile, qui discuteront des résultats du projet, des retours d’expérience et du futur suivi.

Les rapports d’évaluation représentent l’expertise la plus complète jamais menée au Kosovo* en matière de droit, de politique et de pratique dans les domaines de la lutte contre la corruption, le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Ils ont été préparés lors des deux cycles successifs d’évaluation menés entre 2012 et 2014 à partir des méthodologies d’évaluation de GRECO et de MONEYVAL spécialement adaptées au Kosovo*. Les rapports cherchent à fournir un guide aux autorités dans leurs efforts pour combattre la corruption, le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Ils procurent aussi une base de référence pour l’organisation de l’assistance technique internationale au Kosovo* dans le domaine du crime économique.

La publication des rapports d’évaluation maque la fin de la première phase du projet, cofinancé par l’Union Européenne et le Conseil de l’Europe et mis en œuvre par le Conseil de l’Europe. La seconde phase (PECK II) devrait débuter plus tard cette année et assurera la continuité de la procédure d’évaluation associée à une assistance technique ciblée pour répondre aux défauts et lacunes identifiés dans la première phase.

*Toute référence au Kosovo mentionnée dans ce texte, que ce soit le territoire, les institutions ou la population, doit se comprendre en pleine conformité avec la Résolution 1244 du Conseil de sécurité des Nations Unies et sans préjuger du statut du Kosovo.