Retour

Menaces à la liberté des médias et à la sécurité des journalistes en Europe présentées lors de l'audition de la commission LIBE à Bruxelles

Brussels 6 Novembre 2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Menaces à la liberté des médias et à la sécurité des journalistes en Europe présentées lors de l'audition de la commission LIBE à Bruxelles

Le 6 novembre, Patrick Penninckx, Chef du Département de la Société de l'Information du Conseil de l'Europe est intervenu lors d'une audition sur la liberté d'expression et la lutte contre le discours de haine en ligne et hors ligne organisée par la commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures à Bruxelles. Il a présenté les efforts déployés par le Conseil de l'Europe pour protéger les journalistes d'investigation et les instruments destinés à garantir la liberté d'expression. Les grands défis auxquels les journalistes européens sont aujourd'hui confrontés, tels que l'intimidation, les poursuites pénales, les lois restrictives qui portent atteinte à leurs libertés et les effets négatifs de la révolution numérique sur la viabilité financière d'un journalisme de qualité, constituent un risque pour la liberté des médias et la gouvernance démocratique.

Les participants à l'audition ont été invités à la conférence « (Dernier) appel pour un journalisme de qualité » qui se tiendra les 28 et 29 novembre 2019 à Ljubljana, organisée par le Conseil de l'Europe en partenariat avec le ministère de la culture de Slovénie. La conférence explorera les moyens d'assurer la pérennité d'une information de qualité et de mettre en lumière ses avantages auprès d'un public mécontent des médias. Elle examinera les responsabilités qui devraient être assumées à cet égard par les différentes parties prenantes des médias, y compris les plates-formes en ligne, par les éducateurs, les régulateurs et les autorégulateurs, par la société civile et par le monde universitaire. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 8 novembre sur la page de la conférence.