Le Conseil de l'Europe a trois missions principales : l'établissement de normes (droit international), les mécanismes de suivi, y compris les mécanismes contraignants (pour s'assurer que les normes sont respectées et respectées) et les activités de coopération (pour combler les lacunes).

L'établissement de normes, les mécanismes de suivi et les activités de coopération sont souvent appelés le triangle dynamique du Conseil de l'Europe, qui fait partie de la valeur ajoutée unique de l'Organisation.

Ce triangle se relie entre eux :

►les normes européennes en matière de droits de l'homme, de prééminence du droit et de démocratie qui ont été élaborées par le Conseil de l'Europe depuis 1949 ;

►les conclusions et recommandations des organes de suivi du Conseil de l'Europe, qui mettent en évidence les domaines dans lesquels des améliorations sont nécessaires, sur la base des conventions de l'Organisation ;

►des programmes de coopération établis en grande partie sur la base des conclusions du suivi afin d'aider les bénéficiaires dans leurs efforts pour appliquer les normes du Conseil de l'Europe.

Projets de coopération en cours au sein de la division des Droits de l'enfant :

Slovénie

Nous entrons dans la phase II de la mise en œuvre d'une Maison des enfants (Barnahus), un modèle d'intervention concerté pour les enfants victimes et témoins de violence.

EndOCSEA

Le projet EndOCSEA vise à relever les défis contextuels identifiés aux niveaux paneuropéen et national en promouvant, facilitant et soutenant les efforts et actions nationaux visant à prévenir et combattre l'exploitation et les abus sexuels des enfants en ligne (OCSEA).

Géorgie

Le projet vise à renforcer la capacité des autorités et des professionnels à prévenir et à protéger les enfants contre l'exploitation sexuelle, les abus sexuels et autres formes de violence et à promouvoir des pratiques adaptées aux enfants en Géorgie.

République de Moldova

L'objectif général du projet est d'aider la République de Moldova en renforçant l'action menée par l'État pour lutter contre l'exploitation et les abus sexuels concernant des enfants grâce à une mise en œuvre et un respect accrus des politiques, législations et pratiques, ainsi qu'en renforçant les capacités des professionnels concernés.


 Bureau de la Direction Générale des Programmes