Le Conseil de l’Europe protège et défend les droits humains de toute personne, y compris ceux des enfants.  Se fondant sur la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant, la Convention européenne des droits de l'homme et d’autres textes juridiques, le Conseil de l'Europe protège et défend les droits des enfants en Europe.

FOCUS

Rejoindre les États dans une classe d'excellence pour lutter contre l'exploitation et les abus sexuels concernant les enfants - Événement parallèle organisé en marge de la 55e session du Conseil des droits de l'homme des Nations unies

Les abus, l’exploitation, la traite et toutes les formes de violence à l’égard des enfants sont des crimes odieux – y mettre fin d’ici 2030 est l’un des objectifs de développement durable des Nations Unies. Comment les états peuvent-ils respecter cet engagement ?

La Convention du Conseil de l’Europe sur la protection des enfants contre l’exploitation et les abus sexuels (Convention de Lanzarote) est l’instrument international le plus complet en matière de protection des enfants contre l’exploitation et les abus sexuels. Elle sert de modèle aux États pour renforcer leur législation et leurs politiques afin de mieux prévenir l’exploitation et les abus sexuels sur les enfants, de protéger les victimes, de poursuivre les délinquants et de promouvoir la coopération nationale et internationale. La convention est ouverte à l’adhésion de tous les pays du monde. L’adhésion à la Convention de Lanzarote permet aux États de bénéficier du mécanisme unique qu’elle offre pour renforcer la législation, les politiques et les pratiques, par l’intermédiaire du Comité de Lanzarote. 48 pays sont actuellement parties à la convention.

L’objectif de cet événement parallèle est de présenter les moyens dont disposent les États pour prévenir et protéger les enfants contre l’exploitation et les abus sexuels, de renforcer la coopération internationale en adhérant à la Convention de Lanzarote et d’explorer un exemple de pratique prometteuse en matière de coopération multidisciplinaire et interinstitutionnelle tel qu’un Barnahus ou « Maison des enfants ».