La coopération avec les acteurs de la société civile, notamment les organisations non gouvernementales, est considérée comme essentielle pour la promotion, la mise en œuvre et le suivi de la Convention de Lanzarote. Outre la valeur ajoutée des contributions de la société civile en termes d'expertise et d'expérience sur le terrain, sa participation aux travaux du Comité de Lanzarote donne encore plus de poids à ceux-ci.

La Convention a été signée par tous les Etats membres du Conseil de l'Europe - l'état actuel des ratifications est disponible ici - mais doit encore être ratifiée par certains d'entre eux. En outre, tout Etat non membre du Conseil de l'Europe peut demander à adhérer à la Convention. Les organisations non gouvernementales peuvent jouer un rôle important en encourageant leurs gouvernements respectifs à ratifier la Convention ou à y adhérer.

Pour contacter le Secrétariat : lanzarote.committee@coe.int