L'exploitation et les abus sexuels concernant des enfants peuvent avoir lieu à la maison, à l'école, lors d'activités extrascolaires, dans la rue, par téléphone, via une webcam ou en ligne en général. Dans la plupart des cas (70 à 85 %), ils sont commis par une personne que l’enfant connaît, dans son cercle de confiance, et provoque des dommages à vie sur la santé physique et mentale de l’enfant. Dans 90 % des cas, les actes de violence sexuelle ne sont pas signalés à la police.

Pour prévenir ces crimes, poursuivre les auteurs et protéger les victimes, la société dans son ensemble doit s'assurer qu'elle ne recule pas devant ce fléau, mais le met en lumière, discute des moyens et prend des mesures pratiques pour remédier à la situation. Dans ce contexte, parmi de nombreuses autres actions, le Comité des Ministres du Conseil de l'Europe a mis en place en 2015 la Journée européenne pour la protection des enfants contre l'exploitation et les abus sexuels, dans le prolongement de sa campagne « Un sur cinq » pour mettre fin à la violence sexuelle contre les enfants.

La journée européenne est célébrée chaque année le 18 novembre ou autour de cette date. Chaque année, le Conseil de l'Europe invite ses partenaires à se concentrer sur un thème spécifique à l'occasion de la Journée européenne. Le thème de l'édition 2022 de la Journée européenne est « Bien faire les choses : assurer une justice adaptée aux enfants grâce aux structures Barnahus en Europe ».

 Téléchargez nos plaquettes pour plus d'informations

Les partenaires du Conseil de l’Europe et la société civile gèrent la façon de célébrer et d'organiser la journée européenne pour les enfants et tous ceux qui interagissent avec eux à titre personnel ou professionnel (parents, enseignants, responsables de l'application des lois, entraîneurs sportifs, organisations non gouvernementales, etc.). Ils peuvent mener des actions nationales et décider eux-mêmes des initiatives qu’ils souhaitent prendre, en particulier en utilisant les médias sociaux et réseaux déjà existants. Toute action est possible, comme par exemple des conférences dans les écoles, des discussions, des projections de films sur le thème de la violence sexuelle contre les enfants, des déclarations publiques et des événements médiatiques.

De son côté, le Conseil de l'Europe promeut les différentes actions et initiatives nationales prises par les partenaires sur son site web dédié et via ses médias sociaux. Il fournit également de nombreux outils et ressources de sensibilisation et de communication qui peut être utilisé librement.

 Partagez vos activités et initiatives !

Merci de nous informer si vous organisez un événement en remplissant un formulaire en ligne. Nous ferons la promotion de vos activités ou initiatives.

  Nos outils et ressources de sensibilisation et de communication

Depuis 2015, le Conseil de l'Europe a développé de nombreux outils et ressources de sensibilisation et de communication :