M. João Arsénio de Oliveira (Ministère de la Justice, Portugal)

(Elu Président du CDCJ du 1 janvier 2020 au 31 décembre 2020)

Bienvenue !

Ceci est le site Internet du CDCJ - sa fenêtre sur le monde.

Le CDCJ, le Comité européen de coopération juridique, est le plus ancien comité directeur du Conseil de l'Europe et j'ai l'honneur d'en être le président.

Il est toujours actif car ses compétences sont d'une importance primordiale, touchant presque tous les aspects de la vie quotidienne de chacun, et nombre d'entre elles font l'objet d'instruments juridiques internationaux que le CDCJ a négociés. Que ce soit dans le domaine du droit privé, du droit de la nationalité, du droit administratif ou de toute autre branche du droit sur laquelle le CDCJ est concerné, la qualité, l'actualité et l'utilité de ses travaux sont internationalement reconnues. Il suffit de rappeler ses récents travaux sur les preuves numériques, la justice adaptée aux enfants, l'indépendance judiciaire, les organisations non gouvernementales (ONG), la responsabilité médicale et la protection des lanceurs d'alerte, pour n'en citer que quelques-uns.

Être président du CDCJ est un énorme défi. Je dois à la fois maintenir sa tradition de compétence dans le travail effectué et encourager et faciliter l'innovation, en gardant le CDCJ au courant des développements juridiques les plus récents et en agissant chaque fois que la nouveauté requiert une perspective internationale. Au cours de mon mandat, j'emploierai mes meilleurs efforts pour mener à bien les projets en cours sur les mécanismes de règlement en ligne des litiges et les systèmes d'assistance judiciaire, et pour lancer de nouveaux projets dans le domaine de l'intelligence artificielle et, si accord il y a, sur la protection des activités professionnelles des avocats. Le CDCJ accordera également une attention particulière à l'examen de la mise en œuvre du Plan d'action de Sofia sur l'indépendance et l'impartialité du pouvoir judiciaire.

Accroître la visibilité du CDCJ et de ses activités sera un autre défi important pour moi. J'espère qu'en développant de nouveaux outils de communication, le CDCJ deviendra à la fois plus actif et plus visible pour la communauté juridique, ainsi que pour le grand public. Le CDCJ restera évidemment concentré sur les nombreuses et importantes activités de coopération qui aident les Etats membres à améliorer leurs systèmes juridiques et, par conséquent, l'Etat de droit.

Le CDCJ est une famille d'experts de toute l'Europe. Nous ne manquerons certainement pas de faire de notre mieux pour continuer à honorer l’héritage du Comité de plus de 5 décennies d’activité, en gardant toujours à l’esprit que le monde change et que nous devons changer avec lui.