Rechercher une news

Congress calls on European towns, cities and regions to combat anti-Gypsyism  [03/04/2017]

On 29 March 2017, during the 32nd session of the Congress, John Warmisham, Congress Spokesperson for Roma Issues, presented the Declaration of Mayors and Elected Local and Regional Representatives of Council of Europe Member States against Anti-Gypsyism. In response to the call by the Congress, 53 local and regional elected representatives from 25 European countries have already signed the declaration to assert their explicit opposition to anti-Gypsyism. “This unanimous appeal, which mayors and municipal councillors can sign, is a strong and clear signal to combat anti-Gypsyism at local and regional level,” John Warmisham explained. In addition, Congress members adopted a resolution approving the revised Charter of European Political Parties for a Non-Racist Society presented by Valeriu Nicolae, Special Representative of the Secretary General of the Council of Europe for Roma Issues. The revised version takes account of recent changes such as the increase in migration flows and the emergence of the concept of anti-Gypsyism. The resolution calls on local and regional authorities to draw on the principles set out in the Charter when implementing campaigns and activities. These measures taken jointly by the Congress and the Special Representative form part of the activities of the European Alliance of Cities and Regions for the Inclusion of Roma and Travellers. 

Charter of European Political Parties for a Non-Racist Society (revised)
Declaration of mayors and elected local and regional representatives of Council of Europe member States against anti-Gypsyism
Video of the debate
Interview with Mr.John Warmisham
File: 32nd Session of the Congress  

<font color='#55563B' size='2'>Le Congrès appelle les villes et régions européennes à s’engager contre l’antitsiganisme</font>

Le Congrès appelle les villes et régions européennes à s’engager contre l’antitsiganisme  [03/04/2017]

Lors de la 32ème session du Congrès, John Warmisham, Porte-parole du Congrès pour les questions relatives aux Roms, a présenté, le 29 mars 2017, la «Déclaration des maires et des élus locaux et régionaux des États membres du Conseil de l'Europe contre l'antitsiganisme». Répondant à l’appel du Congrès, 53 élus locaux et régionaux de 25 pays européens ont d’ores et déjà signé la Déclaration pour affirmer leur opposition explicite à l'antitsiganisme. « Cet appel unanime, que les maires et les conseillers municipaux peuvent signer, constitue un signal fort et visible pour lutter contre l'antitsiganisme au niveau territorial, » a expliqué John Warmisham. En outre, les membres du Congrès ont adopté une résolution approuvant la « Charte révisée des Partis politiques pour une société non-raciste » proposée par Valeriu Nicolae, Représentant Spécial du Secrétaire Général (RSSG) du Conseil de l’Europe pour les questions Roms. La version révisée prend en compte les évolutions récentes telles que l’augmentation des flux migratoires ou l’apparition du concept de haine antitsigane. La résolution appelle les pouvoirs locaux et régionaux à s’appuyer sur les principes énoncés dans la Charte pour la mise en place d’activités et de campagnes de sensibilisation. Ces initiatives, menées conjointement par le Congrès et le RSSG, s’inscrivent dans le cadre des activités de l’Alliance européenne des villes et des régions pour l’inclusion des Roms et des Gens du Voyage. 

Charte révisée des partis politiques européens pour une société non raciste
Déclaration des maires et des élus locaux et régionaux des Etats membres du Conseil de l'Europe contre l’antitsiganisme
Vidéo du débat
Interview avec John Warmisham
Dossier : 32e Session du Congrès