Retour

Journée mondiale de la liberté de la presse - la table ronde sur la liberté d'expression à Kiev

Kyiv, Ukraine 3 May 2018
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Journée mondiale de la liberté de la presse - la table ronde sur la liberté d'expression à Kiev

Mai 3, Kiev: Une table ronde sur « La liberté d'expression en Ukraine: situation actuelle et défis » s’est tenue, consacrée à la Journée mondiale de la liberté de la presse. La discussion a été organisée par le Département de la société de l'information du Conseil de l'Europe, le Conseil de l'Europe et le Partenariat pour une bonne gouvernance de l'Union européenne (European Union Partnership for Good Governance) conjointement avec le Ministère de la politique de l'information et le CSO «  Institute of Mass Information ».

L'objectif de cette table ronde était de renforcer le dialogue et la coopération entre les autorités nationales, les organismes d’application de la loi, la société civile et les organisations internationales pour améliorer la protection juridique des journalistes, garantir des conditions favorables au travail des journalistes et harmoniser la législation ukrainienne avec les normes du Conseil de l’Europe.

Ouvrant la table ronde, Olena Lytvynenko, Directeur adjointe du Bureau du Conseil de l'Europe en Ukraine, a attiré l'attention sur l'article de Dunja Mijatović, Commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l’Europe - appelant les États membres à améliorer la sécurité des journalistes - et a présenté trois actions concrètes proposé dans l'article.
Johann Bihr, responsable du Bureau Europe de l'Est et Asie centrale de Reporters sans frontières a présenté le rang de l'Ukraine dans le classement mondial de la liberté de la presse (World Press Freedom Index) mis à jour selon les résultats de 2017, dans lequel l'Ukraine est monté d'un cran. Johann Bihr a déclaré que si l'Ukraine a connu moins d'abus au cours de la dernière année, il est décevante qu’elle semble maintenant coincée dans le classement compte tenu des promesses de la révolution de 2014. Il a également présenté la Plateforme pour renforcer la protection du journalisme et la sécurité des journalistes du Conseil de l'Europe. Oksana Romanyuk, directrice exécutive de l'ONG "Institute of Mass Information" a présenté les analyses concernant les violations de la liberté d'expression dans le cadre du suivi annuel "Baromètre de la liberté de la presse" réalisé par le "Institute of Mass Information".

Les représentants de la Police nationale et du Ministère de l'Intérieur ont informé les participants sur l'état des enquêtes des cas spécifiques d'infractions contre des professionnels des médias et de la situation des enquêtes sur les crimes commis contre les professionnels des médias en Ukraine.

Galyna Smirnova, Agent principale du projet du Conseil de l'Europe « Renforcer la liberté des médias et établir un système de radiodiffusion publique en Ukraine » a présenté les normes du Conseil de l'Europe, en se concentrant sur la Recommandation CM/Rec(2016)4 du Comité des Ministres Etats membres sur la protection du journalisme et la sécurité des journalistes et autres acteurs des médias.

Oleksandra Yanovska, Juge de la Grande Chambre de la Cour Suprême d'Ukraine et ancien consultant du Conseil de l'Europe en Ukraine a présenté les recommandations de l’expertise du Conseil de l'Europe sur le Code pénal ukrainien concernant les infractions contre les professionnels des médias effectué en Septembre 2017. Les participants ont discuté des mécanismes possibles pour mettre en œuvre une recommandation clé de l'expertise - élargir et améliorer la définition des «activités professionnelles d'un journaliste» conformément aux normes du Conseil de l'Europe et aux exemples d'autres pays (par exemple Serbie).

Environ 70 participants ont participé à une discussion animée sur la situation dans le domaine de la sécurité des professionnels des médias en Ukraine, y compris des députés du Comité parlementaire sur la liberté d'expression et la politique d'information, des représentants du Ministère de la politique d’information en Ukraine, le Ministère des Affaires intérieures, le Ministère des affaires étrangères, la Police nationale, la société civile et les organisations internationales.


Following the decision of the Committee of Ministers on 16 March 2022 the Russian Federation is no longer a member of the Council of Europe. The website will be updated as soon as possible to take account of this development.

« Toute personne a droit à la liberté d’expression »

Art. 10 de la Convention européenne des droits de l’homme

 

 Recherche

nous suivre nous suivre