Retour

Séminaire sur l'article 10 de la CEDH à Konjic: Liberté d'expression dans les tribunaux locaux de Bosnie-Herzégovine

Konjic, Bosnie-Herzégovine 22-23 février 2018
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Séminaire sur l'article 10 de la CEDH à Konjic: Liberté d'expression dans les tribunaux locaux de Bosnie-Herzégovine

« Si la liberté signifie quelque chose, c'est le droit de dire aux gens ce qu'ils ne veulent pas entendre. » Cette fameuse citation de George Orwell a été utilisée par Svjetlana Milišić-Veličkovski, juge à la cour cantonale de Sarajevo et formatrice certifiée JUFREX sur l'article 10 de la CEDH, comme ligne d'ouverture lors de la formation en cascade pour des juges et des procureurs, organisée en partenariat par le Conseil de l'Europe et le Centre pour l'éducation des juges et des procureurs de Bosnie-Herzégovine. Elle a parlé des principes et des normes de l'article 10 et de sa mise en œuvre concrète dans les tribunaux de Bosnie-Herzégovine. Katica Artuković, juge à la cour cantonale de Široki Brijeg, également formatrice certifiée JUFREX, a exploré la question du discours de haine et le rôle des médias de manière très interactive. Les participants, les juges et les procureurs ont joué un rôle actif dans les discussions et les groupes de travail.

Le séminaire a été organisé dans le cadre du programme conjoint UE / Conseil de l'Europe « Approfondir les connaissances sur la dimension judiciaire de la liberté d’expression et des medias en Europe du Sud-Est » (JUFREX). Le deuxième jour du séminaire, les formateurs étaient Amir Kapetanović, le juge de la cour du comté de Banja Luka et l'expert international Arayik Ghazarayan. Ils se sont concentrés sur la jurisprudence des tribunaux nationaux et la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l'homme en matière de liberté d'expression.

Cet événement a été réalisé avec l'aide financière de l'Union européenne et du Conseil de l'Europe. Les opinions exprimées ici ne peuvent en aucun cas être considérées comme reflétant l'opinion officielle de l'Union européenne.


Following the decision of the Committee of Ministers on 16 March 2022 the Russian Federation is no longer a member of the Council of Europe. The website will be updated as soon as possible to take account of this development.

« Toute personne a droit à la liberté d’expression »

Art. 10 de la Convention européenne des droits de l’homme

 

 Recherche

nous suivre nous suivre