Retour

Une table ronde interprofessionnelle entre le système judiciaire et les professionnels des médias a l'intention de jeter les bases d’une meilleure sténographie judiciaire

Tirana 27 juin 2018
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Une table ronde interprofessionnelle entre le système judiciaire et les professionnels des médias a l'intention de jeter les bases d’une meilleure sténographie judiciaire

Les modifications de la loi sur la réforme judiciaire en Albanie ont désigné un nouveau rôle à créer dans chaque tribunal et chaque bureau du procureur appelé magistrat de la presse (magistrate for the press), une fonction qui sera exercée par ou sous la supervision d'un juge ou d'un procureur nommé pour les relations publiques. L'École de la magistrature, dans le cadre de sa mission de formation des magistrats, s'acquitte du devoir fonctionnel de préparer un groupe de juges et de procureurs pouvant assumer cette tâche.

Afin de tenir compte des avis des principaux acteurs impliqués dans le domaine de l'information et de la communication publique, l'École de la magistrature a organisé le 27 juin 2018 à l'Hôtel International de Tirana, une table ronde sur le thème : "Le tribunal, la poursuite et les médias, les trois acteurs soutenant le système de justice, les droits des parties dans le processus et l'intérêt public à recevoir des informations. Le magistrat de presse devant le journaliste. Les limites des obligations et les règles éthiques ». L’activité a été soutenue par le projet conjoint de l'Union européenne et du Conseil de l'Europe « Approfondir les connaissances sur la dimension judiciaire de la liberté d’expression et des médias en Europe du Sud-Est » (JUFREX).

Les participants étaient des analystes à la télévision bien connus, des sténographes judiciaires, des éditeurs, des juges, des procureurs et des experts locaux et internationaux de JUFREX. Ils ont exprimé l'avis que davantage de discussions de ce type devraient avoir lieu, permettant au corps judiciaire et les professionnels des médias d’échanger des idées pour une coopération fructueuse au bénéfice de l'intérêt public. Ils ont tous convenu que la formation pour un tel nouveau rôle devrait avoir lieu, mais que les sténographes judiciaires auraient également besoin de formation.


Following the decision of the Committee of Ministers on 16 March 2022 the Russian Federation is no longer a member of the Council of Europe. The website will be updated as soon as possible to take account of this development.

« Toute personne a droit à la liberté d’expression »

Art. 10 de la Convention européenne des droits de l’homme

 

 Recherche

nous suivre nous suivre