Retour

Un manuel sur la mise en œuvre de la Recommandation sur l'égalité entre les femmes et les hommes et les médias est disponible en langue azerbaïdjanaise

1 novembre 2018
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Image © Shutterstock

Image © Shutterstock

La Recommandation du Conseil de l'Europe du Comité des Ministres aux Etats membre sur l’égalité entre les femmes et les hommes et les médias a été adoptée en juillet 2013. Le Comité des Ministres du Conseil de l'Europe, reconnaissant que les médias offrent un "immense potentiel de changement social", a appelé ses États membres et les entreprises de médias européennes à prendre diverses mesures afin de renforcer la perspective de l'égalité des genres dans les médias. Ces mesures se concentrent sur les six domaines suivants : la politique et la législation en matière d’égalité des sexes, l’adoption et la mise en œuvre d’indicateurs nationaux, l’information et la promotion de bonnes pratiques, les voies dédiées à la reddition de comptes, la recherche et les publications ainsi que l’éducation aux médias et la citoyenneté active.

Le manuel sur la mise en œuvre de la Recommandation CM/Rec(2013)1 du Comité des Ministres du Conseil de l'Europe sur l'égalité entre les femmes et les hommes et les médias a été traduit en langue azerbaïdjanaise dans le cadre du projet du Conseil de l'Europe « Égalité des genres et liberté des médias en Azerbaïdjan ».

Lien vers la version azerbaïdjanaise du Manuel sur la mise en œuvre de la Recommandation CM/Rec(2013)1 du Comité des Ministres du Conseil de l'Europe sur l'égalité entre les femmes et les hommes et les médias


Following the decision of the Committee of Ministers on 16 March 2022 the Russian Federation is no longer a member of the Council of Europe. The website will be updated as soon as possible to take account of this development.

« Toute personne a droit à la liberté d’expression »

Art. 10 de la Convention européenne des droits de l’homme

 

 Recherche

nous suivre nous suivre