Retour

Le Conseil de l'Europe a réuni des journalistes du sud de l'Azerbaïdjan à Lankaran

Lankaran 20-21 juin 2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Le Conseil de l'Europe a réuni des journalistes du sud de l'Azerbaïdjan à Lankaran

Deux sessions de formation sur l’égalité des sexes et les médias à l’intention des journalistes et des représentants de la société civile ont été organisées à Lankaran les 20 et 21 juin 2019 dans le cadre du projet du Conseil de l’Europe intitulé «L’égalité des genres et la liberté des médias en Azerbaïdjan». L'objectif principal des sessions de formation était de sensibiliser les journalistes et les représentants de la société civile de la région du Sud de l'Azerbaïdjan aux normes du Conseil de l'Europe en matière d'égalité des genres et des médias.  Le Code de déontologie des journalistes azerbaïdjanais, récemment révisé dans une perspective d'égalité des sexes, a également été présenté lors des sessions de formation afin de promouvoir les nouvelles règles parmi les journalistes.

Les sessions de formation ont été organisées en étroite coopération avec le bureau du médiateur et le conseil de la presse. Environ 50 journalistes et représentants de la société civile de la région du Sud - Astara, Jalilabad, Lerik, Masally, Yardimly et Lankaran ont été réunis à Lankaran pour les sessions de formation. Les participants ont pris une part active aux discussions sur le rôle des médias dans le renforcement des normes d’égalité entre les sexes et la lutte contre les stéréotypes sexistes et les principaux défis auxquels sont confrontés les médias dans les régions.


Following the decision of the Committee of Ministers on 16 March 2022 the Russian Federation is no longer a member of the Council of Europe. The website will be updated as soon as possible to take account of this development.

« Toute personne a droit à la liberté d’expression »

Art. 10 de la Convention européenne des droits de l’homme

 

 Recherche

nous suivre nous suivre