Back

Les stratégies de relance post-Covid doivent être adaptées à la réalité des villes et des régions

41e Session Strasbourg, France 27 octobre 2021
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Les stratégies de relance post-Covid doivent être adaptées à la réalité des villes et des régions

Le 27 octobre 2021, lors de la 41e Session, le Congrès a tenu un débat intitulé « Covid : sur la voie de la reprise ? ». Le débat a examiné les enjeux urgents auxquels sont confrontées les villes et régions européennes : comment les sociétés peuvent-elles se remettre de la crise au moment où la situation sanitaire semble se stabiliser dans de nombreux pays européens ? Comme les autorités locales et régionales se sont retrouvées en première ligne au moment de l’explosion de la pandémie, leurs réponses aux défis économiques et sociaux demeurent cruciales alors que la pandémie et ses conséquences se poursuivent.

Le Secrétaire général adjoint de l’OCDE, M. Ulrik Vestergaard-Knudsen, et le gouverneur nommé de la Banque de développement du Conseil de l’Europe (CEB), M. Carlo Monticelli, ont participé aux débats en tant qu’orateurs invités.

Le Secrétaire général adjoint de l’OCDE a mis en avant l’hétérogénéité des conséquences économiques et sociales de la pandémie selon les régions. La géographie de la crise Covid-19 a révélé des inégalités régionales croissantes en matière d'accès à la santé, a-t-il expliqué, constatant par ailleurs que là où la confiance est moindre dans les gouvernements, les campagnes de vaccination ont été moins efficaces. Il a souligné la nécessité de développer des stratégies nationales de relance en s'éloignant des approches traditionnelles, à travers politiques de développement régional proactives adaptées au lieu. « Nous avons maintenant la possibilité de tirer parti de l'afflux massif des fonds de relance des gouvernements pour faire les choses différemment, » a-t-il déclaré. Cela passe par des stratégies pérennes qui renforcent la résilience des régions, en particulier concernant le changement climatique, la numérisation et l'accélération du travail à distance.

Selon M. Ulrik Vestergaard-Knudsen, les villes et les régions sont des acteurs essentiels de cette relance. « Les deux tiers des investissements publics consacrés au climat et à l'environnement sont réalisés par des gouvernements infranationaux qui sont également les principaux investisseurs publics, étant responsables de 40 % des dépenses publiques et de 57 % des investissements publics dans les pays de l'OCDE » a-t-il expliqué. Il a appelé à leur fournir un espace fiscal suffisant et à promouvoir de nouvelles sources de financement, à répartir clairement les responsabilités entre les autorités publiques, à s’appuyer sur les collectivités territoriales pour restaurer la confiance des citoyens dans le gouvernement, et à renforcer la coordination institutionnelle et fiscale entre les différents niveaux de gouvernement.

Le gouverneur Monticelli a souligné les profondes blessures économiques et sociales provoquées par la crise Covid-19 et la fragilité de la reprise. « La pandémie n'a fait qu'ajouter aux défis préexistants en matière d’accès à la santé, d'éducation et de logement, et nous avons la responsabilité collective de résoudre ce problème » a-t-il déclaré. M. Monticelli a souligné le rôle des autorités locales et régionales en tant qu’« alliés précieux lorsqu'il s'agit de fournir des investissements sociaux à fort impact aux communautés les plus nécessiteuses ». Il a rappelé l’expérience de la CEB dans l'accompagnement des programmes d'investissement à long terme des entités locales, régionales et municipales, et sa capacité à fournir un soutien flexible et ciblé à travers différents instruments financiers. De nombreux programmes de secours Covid-19, conclus par la CEB avec les gouvernements nationaux, comprennent également des éléments de soutien aux gouvernements locaux et régionaux.

Les membres du Congrès ont insisté sur la nécessité d’apporter des réponses concrètes aux inégalités croissantes et sur la difficulté d’investir en temps de diminution des responsabilités et du budget.

Le Congrès n'a jamais cessé de soutenir et de conseiller les autorités locales et régionales pendant la pandémie. La plateforme web du Congrès relaie et promeut les initiatives concrètes des collectivités en faveur de la reprise. Le suivi régulier de la Charte européenne de l'autonomie locale défend leur droit à l'autonomie et à la subsidiarité. Lors des débats de la 40e session du Congrès, les membres ont souligné la nécessité pour les villes et les régions d’élaborer des stratégies post-covid innovantes : une urbanisation plus intelligente, plus verte et plus inclusive, l’importance du numérique et la nécessité d’empêcher l’effondrement des acquis démocratiques.

Covid-19: réponses aux niveaux local et régional

 Vidéo du débat - Ulrik Vestergaard Knudsen

 Vidéo du débat - Carlo Monticelli

*** 41e Session du Congrès ***

Ordre du jour- Documents : ENG | FRA | DEU | ITA | RUS
Page web 41e Session : retransmission en direct, photos, vidéos et liens utiles


follow us follow us