Rechercher une news

Karl-Heinz LAMBERTZ: “Power sharing is the best guarantee of democracy”  [10/05/2017]

Recent examples of sub-national reform projects in Council of Europe member states were presented at a conference organised by the Congress on 5 May 2017 in Eupen, the capital city of the German-speaking Community in Belgium. Against the backdrop of four important generators of territorial reform (the economic crisis, the aim for better governance, the existence of strong regional identities in some countries and the desire to consolidate power), academic experts, practitioners and local and regional politicians discussed success stories and current challenges to territorial reform, notably with regard to amalgamations of municipalities. According to researchers, in general, a decrease of regional autonomy has been observed in recent years while, at the same time, there has been a trend towards more autonomy with regard to the local tier of government. “Overall, we can say that there is an increasing asymmetry of powers in regional governance”, stated Mr Francesco PALERMO, the Head of the Institute for Studies on Federalism and Regionalism in Bolzano (Italy) in his keynote speech. In his statement, Congress Vice-President Mr Karl-Heinz LAMBERTZ, Senator of the German-speaking Community of Belgium, underlined the importance of balancing the interests of different tiers of government. 

Full text of the news
Conference Agenda
Presentation by Francesco PALERMO
Presentation by Jens WOELK
Presentation by Eva Maria BELSER
Conference Web File
Photo Gallery - Flickr  

<font color='#55563B' size='2'>Karl-Heinz LAMBERTZ : « Le partage des compétences est le meilleur garant de la démocratie » </font>

Karl-Heinz LAMBERTZ : « Le partage des compétences est le meilleur garant de la démocratie »  [10/05/2017]

Des exemples récents de projets de réformes infranationales dans les Etats membres du Conseil de l'Europe ont été présentés lors d'une conférence organisée par le Congrès, le 5 mai 2017 à Eupen, capitale de la Communauté germanophone de Belgique. Dans le contexte des quatre principaux moteurs de la réforme territoriale (la crise économique, l'objectif d’une gouvernance meilleure, l’existence d'identités régionales fortes dans certains pays et la nécessité de consolider les pouvoirs), des experts, praticiens et élus locaux et régionaux ont examiné les modèles de réussite et les enjeux actuels de la réforme territoriale, notamment en ce qui concerne les fusions de municipalités. Ces dernières années, les chercheurs ont constaté un déclin général de l’autonomie régionale et, à contrario, une plus grande autonomie vis-à-vis des autorités locales. « Dans l’ensemble, nous pouvons dire qu'il y a une asymétrie croissante des pouvoirs au niveau de la gouvernance régionale » a déclaré Francesco PALERMO, directeur de l’Institut d’études sur le Régionalisme et le Fédéralisme à l’Académie européenne de Bozen (Italie), dans ses conclusions. Dans sa présentation, le Vice-Président du Congrès et Sénateur de la Communauté Germanophone de Belgique, Karl-Heinz LAMBERTZ, a quant à lui souligné l'importance d'équilibrer les intérêts des différents niveaux de gouvernance. 

Texte intégral de la news
Programme de la conférence
Présentation par Francesco PALERMO
Présentation par Jens WOELK
Présentation par Eva Maria BELSER
Dossier web de la conférence
Galerie photo - Flickr