News search

<font color='#55563B' size='2'>Declaration on “Regional and minority languages in Europe today”</font>

Declaration on “Regional and minority languages in Europe today”  [11/02/2014]

The Congress Bureau adopted a Declaration on ''Regional and minority languages in Europe today''. ''The Bureau welcomed the fact that a large majority of the French National Assembly voted, on 28 January 2014, in favour of a constitutional amendment permitting the ratification of the European Charter for Regional or Minority Languages by France, 15 years after its signature. It calls on Iceland, Italy and Malta, which have also signed the Charter but not yet ratified it, to follow France’s positive example. In addition, it invites the authorities of Albania, Azerbaijan, Georgia, Moldova, the Russian Federation and “the Former Yugoslav Republic of Macedonia” to ratify the Charter which they committed to do when they joined the Council of Europe. The Congress – and in particular its Chamber of Regions – will continue to follow up this issue, in close cooperation with the relevant monitoring bodies of the Council of Europe.'' 

Press release
Full text of the Declaration
European Charter for Regional or Minority Languages  

Déclaration sur « les langues régionales et minoritaires en Europe aujourd’hui »  [11/02/2014]

Le Bureau a adopté une déclaration sur ''les langues régionales et minoritaires en Europe aujourd’hui''. ''Le Bureau s’est félicité du vote de l’Assemblée nationale française, qui s’est prononcée le 28 janvier 2014, à une large majorité, en faveur d’un amendement constitutionnel autorisant la ratification de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires par la France, 15 ans après sa signature. Il demande à l’Islande, à l’Italie et à Malte qui ont aussi signé la Charte sans l’avoir ratifiée à ce jour de suivre l’exemple positif de la France. En outre, il invite l’Albanie, l’Azerbaïdjan, la Géorgie, la République de Moldova, la Fédération de Russie et «l’ex-République yougoslave de Macédoine» à ratifier la Charte comme elles s’y étaient engagées en adhérant au Conseil de l'Europe. Le Congrès – en particulier sa Chambre des régions – continuera de suivre cette question en étroite coopération avec les organes de suivi compétents du Conseil de l'Europe.''  

Communiqué de presse
Texte intégral de la Déclaration
Charte européenne des langues régionales ou minoritaires