Rechercher une news

Tirana: Andreas Kiefer takes part in a working session on regionalisation in Europe  [02/08/2012]

“Albania has good and advanced legislation compared with other countries, however some improvement is required in its implementation. In all their co-operation activities, the philosophy of the Council of Europe and the Congress in particular is to offer a variety of choices which you should discuss and adapt to your specific needs”, underlined Andreas Kiefer, Congress Secretary General, addressing the participants in the working session on “Regionalisation in Europe: general framework and new tendencies” in Tirana, Albania, on 27 July. He insisted, in particular, on the importance of the Reference Framework for Regional Democracy which “comprises different options for different realities in member states”. “This Reference Framework is now used by the Congress during its visits to monitor implementation of the European Charter of Local Self-Government. The Framework is not legally binding but member states accept its principles when devolving responsibility to the regional level. It sets certain standards albeit only soft law ones” he concluded. 

Speech  

<font color='#55563B' size='2'>Tirana : Andreas Kiefer participe à une session de travail sur la régionalisation en Europe</font>

Tirana : Andreas Kiefer participe à une session de travail sur la régionalisation en Europe  [02/08/2012]

''La législation albanaise, en comparaison avec celle d’autres pays, est à la fois de bonne qualité et avancée, mais sa mise en œuvre doit encore être améliorée. Le Conseil de l’Europe et le Congrès, dans toutes leurs activités de coopération, ont pour principe d’offrir un large éventail d’options entre lesquelles il vous appartient de choisir, sur la base de vos besoins spécifiques'', a souligné Andreas Kiefer, Secrétaire Général du Congrès, lors de la session de travail sur ''La régionalisation en Europe : cadre général et nouvelles tendances'', tenue à Tirana, Albanie, le 27 juillet. Il a insisté en particulier sur l’importance du Cadre de référence pour la démocratie régionale, qui ''comprend différentes options pour les réalités diverses des Etats membres''. ''Ce cadre de référence est maintenant utilisé par le Congrès lors de ses visites de suivi sur la Charte européenne de l’autonomie locale. Bien qu’il ne soit pas juridiquement contraignant, certains Etats membres ont accepté les principes qui y sont énoncés lorsqu’ils ont confié des responsabilités aux autorités régionales. Même s’il reste encore un instrument non contraignant, le cadre de référence a par conséquent un certain potentiel normatif'', a indiqué M. Kiefer en conclusion.  

Discours (anglais)