News

<font color='#55563B' size='2'>Andreas Kiefer: “The Congress is well on its way to being both a politically relevant and operationally result-oriented assembly”</font>

Andreas Kiefer: “The Congress is well on its way to being both a politically relevant and operationally result-oriented assembly”  [16/05/2012]

“The Congress is fully associated with the activities of the Council of Europe that have a local and/or regional dimension and jointly progress can and will be made. This new spirit is producing better results, performance, coordination, quality and impact,” stated Andreas Kiefer, Congress Secretary General, addressing the Ministers’ Deputies on 9 May 2012. He underlined the more efficient and implementation-oriented monitoring of local and regional democracy undertaken in member states as a result of the Congress' recent reform. “The monitoring reports and recommendations serve as a starting point in the Congress’ post-monitoring co-operation activities. This takes place bilaterally and with Congress contributions to Council of Europe co-operation programmes,” he added mentioning, in particular, Albania, Ukraine, Roma issues, and projects in Morocco and Tunisia. 

Communication  

Andreas Kiefer : « Le Congrès devient une assemblée politiquement pertinente dont les activités sont axées sur les résultats. »  [16/05/2012]

« Le Congrès est pleinement associé aux activités du Conseil de l'Europe ayant une dimension locale ou régionale et, ensemble, nous pouvons – et allons - progresser. Ce nouvel esprit permet d’améliorer les résultats, la performance, la coordination, la qualité et l'impact », a déclaré Andreas Kiefer, Secrétaire Général du Congrès, lorsqu’il s’est adressé aux Délégués des Ministres, le 9 mai 2012. Il a souligné que la réforme récente du Congrès avait eu des effets sur le suivi de la démocratie locale et régionale dans les États membres, qui était désormais plus efficace et davantage tourné vers la mise en œuvre. « Les rapports de suivi et les recommandations servent de point de départ pour les activités de coopération post-suivi du Congrès. Ce processus se traduit par des échanges bilatéraux, mais aussi par des contributions du Congrès aux programmes de coopération du Conseil de l'Europe », a ajouté M. Kiefer, en mentionnant notamment l’Albanie, l’Ukraine, les questions roms et des projets au Maroc et en Tunisie. 

Communication