News

Keith Whitmore: ''In an electoral process, voting is only the tip of the iceberg''

Keith Whitmore: ''In an electoral process, voting is only the tip of the iceberg''  [21/06/2010]

Electoral modernisation – in particular both electronic voting and e-voting, which is remote voting by internet – cannot be stalled for fear of error, fraud and abuse, stated Keith Whitmore, President of the Congress’ Institutional Committee, speaking at the European Conference of Electoral Management Bodies, in London on 22 June 2010. However, the whole electoral process must be revised – electoral law, voter registration and voter lists, rules for election campaigns and campaigning methods. He also cautioned that voting by internet could remove the vital element of physical participation – the personal act of turning out to vote – from the electoral exercise. 

Speech
Media Advisory  

Keith Whitmore : ''Dans les élections, le vote n’est que la partie émergée de l’iceberg''  [21/06/2010]

On ne peut s’opposer à la modernisation des élections, et plus particulièrement au vote électronique et au vote à distance par internet, sous prétexte que ces nouvelles méthodes comporteraient des risques d’erreurs, de fraudes ou d’abus a déclaré Keith Whitmore, Président de la Commission institutionnelle du Congrès, à la Conférence européenne des administrations électorales, le 22 juin 2010 à Londres. Toutefois, c’est l’ensemble de la procédure électorale qui doit être revu, de l’inscription sur les listes aux règles régissant les campagnes. Il estime cependant que le vote par internet risque de faire disparaître l’élément matériel essentiel de la démarche électorale consistant à se déplacer pour participer au scrutin. 

Discours (Anglais uniquement)
Annonce aux médias