Herwig Van Staa, Président de la Chambre des régions du Congrès du Conseil de l'Europe BIOGRAPHIE

Herwig van Staa, Président du Congrès


Autriche, PPE/CCE

Statut au sein du Congrès

Herwig van Staa est né le 10 juin 1942 à Linz (Haute-Autriche). Son père, qui était originaire de la région rhénane, a travaillé comme technicien dans les aciéries de Linz et est mort dans un hôpital de campagne en 1943 après une opération militaire sur le Front est. Sa mère, issue d’une famille autrichienne, était sage-femme.

Après avoir fréquenté l’école primaire à Bad Leonfelden (Mühlviertel), il a terminé ses études secondaires à Wels, où il a passé la maturité en 1960.

Il vit à Innsbruck depuis 1960. Il a étudié le droit, les sciences sociales et économiques, le folklore, la sociologie et la médecine. Il a obtenu un doctorat de philosophie, un doctorat de droit (LL.D.), et un master d’économie et de sociologie.

Pendant ses études, il était membre actif d’organisations catholiques et il a été responsable de l’association autrichienne d’étudiants. Il est aussi intervenu activement à propos de questions sociales et environnementales. Il a cofondé l’Association pour la mise en place et la promotion de circonscriptions sanitaires et sociales au Tyrol, dont il était le premier président.

En 1970, il est devenu directeur exécutif de l’Institut de développement rural où il a fait des recherches sur des questions sociales et régionales. En 1974, il a obtenu un poste d’assistant à l’Institut de l’agriculture et de la sylviculture en milieu alpin de l’Université d’Innsbruck qu’il a dirigé à partir de 1980 comme maître de conférence.

Au sein de l’Institut, il a mis en place, avec l’aide de l’ingénieur Josef Willi, un Centre d’études en écologie agronomique, reconnu à l’échelle internationale. A partir de 1976, il a aussi été chargé d’enseignement en sciences sociales à l’Académie pour le travail social.

En 1989, il a été élu au conseil municipal d’Innsbruck. En décembre 1993, il a fondé avec des sympathisants l’association politique « Pour Innsbruck » en prévision des élections municipales du 24 avril 1994.

A la surprise générale, l’association et lui ont alors remporté les élections, si bien qu’il a été élu maire de la ville avec 35 voix sur 40.

En octobre 2002, il a été élu gouverneur du Land du Tyrol et réélu à cette fonction en octobre 2003. Depuis le 1er juillet 2008, il est président de l’Assemblée régionale du Tyrol.

Au cours du printemps 1995, il est devenu vice-président de l’association autrichienne des villes. Depuis juillet 1995, il est président de l’association autrichienne des villes au titre du parti populaire autrichien et de l’association européenne des pouvoirs locaux et régionaux du parti populaire européen.

En juillet 1996, il a été élu comme vice-président de la Chambre des pouvoirs locaux du Congrès, au sein du Conseil de l’Europe.

En 1998, il est devenu président de la Chambre des pouvoirs locaux du Congrès du Conseil de l’Europe.

En mai 2002, il a été élu président du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe.

De mai 2004 à mai 2006, il était président sortant du Congrès. En mai 2006, il a été élu vice-président du Congrès, en mai 2008, président de la Commission institutionnelle de la Chambre des régions et en octobre 2010, Président de la Chambre des régions.

En octobre 2012, il a été élu Président du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux.

Depuis février 2004, il est vice-président du Comité des régions et chef de la délégation autrichienne.

En novembre 2008, il a été désigné pour un an comme président de la Conférence des assemblées législatives régionales d’Europe (CALRE).

Il est marié depuis 1974 avec Luise, née Wallnöfer, dont le père, Eduard Wallnöfer, était Gouverneur du Land du Tyrol. Il a un fils et une fille.

Outre la famille, la politique et sa profession d’universitaire, il s’intéresse beaucoup aux beaux arts. Ses loisirs préférés sont la lecture et la randonnée.