Promouvoir la démocratie territoriale à travers le dialogue politique avec les gouvernements

Drapeau européenDans le cadre de sa mission de suivi de la démocratie territoriale en Europe, le Congrès entretient un dialogue régulier avec les Etats membres du Conseil de l’Europe. Le Comité des Ministres, qui comprend les 47 Ministres des affaires étrangères de ces Etats, la Conférence des Ministres responsables des collectivités locales et régionales, ainsi que les Comités directeurs - comme celui sur la démocratie locale et régionale (CDLR) - constituent des partenaires à cet égard.

Plusieurs fois par an, le Président et le Secrétaire Général du Congrès présentent aux représentants des gouvernements des Etats membres au sein du Comité des Ministres un bilan de ses activités et tient un échange de vue.

Le Congrès entretient également des contacts et des échanges directs avec les gouvernements nationaux, en particulier, à l’occasion des visites officielles dans les Etats membres, ou à l’occasion des missions de suivi ou d’observation des élections locales et régionales.

Jean-Claude Frécon : « Notre dialogue avec les gouvernements contribue à la mise en œuvre de nos recommandations en matière de démocratie locale et régionale » Andreas Kiefer, Secrétaire Général, présente le rapport d'activités du Congrès pour la période de décembre 2014 à mi-avril 2015
Herwig Van Staa, President of the Congress

''Les Présidences du Comité des Ministres nous offrent l’opportunité de poursuivre notre dialogue politique avec les gouvernements nationaux, dialogue mené par ailleurs dans le cadre du monitoring et du post-monitoring de la Charte européenne de l'autonomie locale. C’est ce dialogue qui nous permet d’accompagner les gouvernements dans la mise en œuvre des recommandations du Congrès en matière de démocratie locale et régionale'' a déclaré Jean-Claude Frécon lors de la session annuelle du Comité des Ministres qui s’est tenue à Bruxelles le 19 mai 2015. Il a présenté plusieurs domaines auxquels le Congrès contribue concrètement par son action au niveau local et régional, en particulier, la lutte contre l’extrémisme et la radicalisation ainsi que la promotion des droits de l’homme. Le Président du Congrès a aussi présenté les résultats concrets du dialogue post-monitoring avec les autorités nationales qui a abouti, par exemple, à l’élaboration d’une feuille de route pour la mise en œuvre de la réforme sur la décentralisation en Ukraine et à des projets similaires en cours de discussion avec les gouvernements de la Géorgie, du Portugal, de la Bosnie-Herzégovine et de l’Arménie.  

Discours
Discours - Passation de pouvoirs

 

Andreas Kiefer, Secrétaire Général du CongrèsDans une communication au Comité des Ministres du Conseil de l’Europe, le 15 avril 2015, le Secrétaire Général du Congrès, Andreas Kiefer, qui vient d’être réélu pour un mandat de cinq ans lors de la 28ème Session, a présenté l’évolution du Congrès durant les cinq dernières années. Il a notamment souligné le rôle renforcé du Congrès comme assemblée politique, organe de monitoring, d’observation des élections et de mise en œuvre de projets opérationnels. Il a souligné l’importance du soutien politique du Comité des Ministres dans cette évolution. En présentant les activités récentes du Congrès, il a détaillé les résultats concrets obtenus un an et demi après l’introduction de la nouvelle politique de post-monitoring. « Nous sommes engagés dans un dialogue fructueux avec plusieurs Etats membres (Ukraine, Portugal, Géorgie et Arménie). La préparation de « feuilles de route » est un élément efficace de la mise en œuvre de nos recommandations » a-t-il expliqué. Il a rappelé dans cette perspective que le Bureau du Congrès a approuvé, le 23 mars dernier, les lignes directrices pour la mise en œuvre des activités de coopération dans les Etats membres. Le Secrétaire Général a également fait un point sur la 28ème session du Congrès, qui se tenait du 24 au 26 mars 2015, avec pour thématique générale les «réponses locales aux défis des droits de l'homme».  

Discours
Rapport d'activité CG/2015(28)21

Dialogue avec le Comité des Ministres

15.04.2015 -Echange de vues et rapport d'activité CG/2015(28)21 présentés par Andreas Kiefer, Secrétaire Général du Congrès

10.12.2014 -Echange de vues et rapport d'activité CG(27)19 présentés par Andreas Kiefer, Secrétaire Général du Congrès

22.10.2014 - Echange de vues avec Jean-Claude Frécon, Président du Congrès

06.05.2014 - Echange de vues avec Herwig van Staa, Président du Congrès

16.04.2014 - Echange de vues et rapport d'activité CG(26)19 présentés par Andreas Kiefer, Secrétaire Général du Congrès

11.12.2013 - Echange de vues et rapport d'activité CG(25)26 présentés par Andreas Kiefer, Secrétaire Général du Congrès

03.04.2013 - Echange de vues et rapport d'activité CG(24)18 présentés par Andreas Kiefer, Secrétaire Général du Congrès

14.11.2012 - Echange de vues avec Herwig van Staa, Président du Congrès, et rapport d'activité CG(23)19 présenté par Andreas Kiefer, Secrétaire Général du Congrès

23.05.2012 - Communication de Keith Whitmore, Président du Congrès

09.05.2012 - Echange de vues et rapport d'activité CG(22)20 présenté par Andreas Kiefer, Secrétaire Général du Congrès

16.11.2011 - Echange de vues et rapport d'activité CG(21)23 présenté par Andreas Kiefer, Secrétaire Général du Congrès

Présidence bosnienne du Comité des Ministres

La Bosnie-Herzégovine préside le Comité des Ministres de mai à novembre 2015.
Dossier Présidence bosnienne du Comité des Ministres et démocratie territoriale
Délégation bosnienne auprès du Congrès
Précédente Présidence
Contact

Sabine Zimmer, Chef de l'unité de la planification, coordination et communication institutionnelle
Email / Tél. + 33 3 88 41 25 97