La liberté d’expression et la libre circulation de l’information sont des pières angulaires du débat public et de la démocratie. En tant que “chiens de garde” de ces libertés, les journalistes jouent un rôle crucial dans le fonctionnement même de nos sociétés. Pourtant, la liberté d’expression et la sécurité des journalistes rencontrent aujourd’hui des problèmes majeurs en Europe. Dans de nombreux pays, des journalistes et d’autres acteurs des médias sont confrontés à des menaces telles que censure, pressions politiques et économiques, intimidation, insécurité de l’emploi, usage abusif des lois sur la diffamation ainsi qu’agressions physiques.

Sur la base de la Convention européenne des droits de l‘homme et de la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l‘homme, les Etats membres ont l’obligation négative mais aussi positive  de les protéger. Non seulement doivent-ils s’abstenir de déclarations menaçantes ou de pratiques judiciaires à l’encontre des acteurs médiatiques mais ils ont le devoir de leur accorder activement la pleine protection de la loi et de la justice afin de créer un environnement favorable à leurs activités. Pour que les normes du Conseil de l’Europe soient mises en œuvre dans tous ses Etats membres, il est nécessaire qu’un cadre législatif fort et précis accompagne une application effective de la protection des acteurs médiatiques par la justice.

« Toute personne a droit à la liberté d’expression »

Art. 10 de la Convention européenne des droits de l’homme

Événements Événements
Nous suivre Nous suivre