Les 10 et 11 juin 2021, les ministres responsables des questions relatives aux médias et à la société de l'information se réuniront pour convenir des mesures nécessaires pour faire face aux changements radicaux de l'environnement des médias et de l'information provoqués par la numérisation massive, qui a des effets dramatiques sur l'exercice de la liberté d'expression et un impact important sur d'autres droits et libertés de l'homme.

Les ministres porteront leur attention sur le dangereux recul dans le domaine de la sécurité des journalistes et discuteront également des moyens de renforcer la résilience des cadres de protection des droits de l'homme afin de respecter le rôle fondamental de la liberté d'expression dans les sociétés démocratiques et d'exploiter pleinement son potentiel en temps de crise.

La conférence ministérielle conduira à l'adoption d'une déclaration finale et de quatre résolutions qui porteront sur ces sujets importants. Ces instruments garantiront l'engagement politique du Conseil de l'Europe et de ses Etats membres pour un certain nombre d'actions prioritaires et contribueront au programme des travaux du Comité directeur sur les médias et la société de l'information du Conseil de l'Europe (CDMSI), pour les années à venir.

En outre, dans le cadre d'un "world-café", les ministres auront l'occasion de recevoir un compte rendu de première main de la part de représentants des médias locaux et communautaires sur leur travail lié à l'éducation aux médias et sur d'autres projets qui ont contribué à renforcer la participation des communautés marginalisées aux médias et au discours public, ainsi que recevoir des informations sur des exemples de bonnes pratiques en matière de protection de la sécurité des journalistes.

Il est temps d'agir

L'utilisation de l'intelligence artificielle a un impact croissant sur notre vie quotidienne. Qu'il s'agisse de nouvelles écrites par des machines et basées sur des algorithmes ou de la modération automatique des contenus, jamais l'IA n'a été aussi présente sans que nous nous en rendions compte. Jamais auparavant nous n'avons pu accéder à autant de sources d'information aussi rapidement, sans être certains de leur authenticité. Et jamais auparavant nous n'avons été confrontés à des situations dans lesquelles la qualité de l'information peut sauver des vies lors d'une pandémie mondiale, alors que la désinformation peut entraîner de graves dommages. Dès lors, les citoyens doivent être pleinement conscients des implications de l'IA, y compris en ce qui concerne la liberté d'expression et la vie privée. Les journalistes doivent pouvoir travailler librement dans des conditions adéquates, ce qui leur permettra d'exercer leur rôle essentiel de surveillance publique dans nos démocraties.

Secrétaire Générale du Conseil de l'Europe, Marija Pejčinović Burić