HOME
  ACCUEIL
 
  Le Conseil de l'Europe
et les jeunes
Co-gestion
Conseil consultatif pour la jeunesse
Priorités 2012-2013
Priorités 2014-2015
Programme d'activités 2013
Agenda 2020

  Coopération intergouvernementale
CDEJ-Comité directeur européen pour la jeunesse CDEJ: activités
Textes adoptés
 

Centres européens de la jeunesse

à Strasbourg
à Budapest
 
  PARTENAIRES ET COOPération
Partenariat pour la jeunesse UE-CdE
Forum européen de la jeunesse
Mobilité jeunes
ERYICA
ENYC
 
  education & formation
Qualité de l'éducation / la formation non formelles
Pool de formateurs
Sessions d'études
Stages de formation
Projet ENTER!
Human rights education youth programme
 
  SOUTIEN FINANCIER
Fonds européen pour la jeunesse
 
  Ressources en ligne
Education aux droits de l'homme
Participation des jeunes
Portfolio européen
Forum 21
Think Youth!
Publications DJS
Documents
 
  Liens utiles
Portail européen de la jeunesse - UE
Alliance of civilizations
Portail jeunesse de la Francophonie
 
  Site restreint
 
  Questions récurrentes
 


8ème Conférence du Conseil de l’Europe des Ministres responsables
de la Jeunesse - (Kyiv-Ukraine, 10-11 octobre 2008)

Rapport

Introduction

1. La 8ème Conférence du Conseil de l’Europe des ministres responsables de la jeunesse s’est tenue à Kyiv les 10 et 11 octobre 2008 à l’invitation du gouvernement ukrainien.

2. M. Yuriy PAVLENKO, Ministre ukrainien de la Famille, de la Jeunesse et du Sport a été élu Président de la Conférence. Mme Edit RAUH, Secrétaire d’Etat à l’Egalité des chances – Ministère hongrois des Affaires sociales et du Travail- a été élue Vice-présidente.

3. Le thème de la Conférence était « L’avenir de la politique de jeunesse du Conseil de l’Europe : Agenda 2020 » . Le but principal de la Conférence était de développer des priorités et une stratégie à moyen terme pour la politique et l’action du Conseil de l’Europe dans le domaine de la jeunesse (2010-2020), fondées sur le Plan d’Action adopté par le Troisième Sommet des Chefs d’état et de gouvernement.

Participants

4. Des Délégations venant de 39 Etats membres et d’autres Etats signataires de la Convention culturelle européenne ont pris part à la Conférence. Vingt et un Ministres, Vice-Ministres ou Secrétaires d’Etat étaient présents. La liste des Ministres et autres chefs de Délégation figure à l’Annexe II. La liste complète des participants est disponible sur Intranet.

Session d’ouverture

5. La Conférence a été ouverte par la Secrétaire Générale Adjointe du Conseil de l’Europe, Mme Maud de BOER-BUQUICCHIO. L’ordre du jour a été adopté tel qu’il figure en Annexe I.

6. Le président ukrainien, M. Victor IOUCHTCHENKO a souligné l’importance qu’il attachait à l’intégration européenne de son pays et sa volonté d’encourager la jeunesse ukrainienne à être davantage active dans la vie internationale et européenne. Il a également réaffirmé son engagement envers le développement des politiques de jeunesse en Ukraine, y compris par un soutien aux mouvements de jeunesse.

7. Le ministre ukrainien de la Famille, de la Jeunesse et du Sport, M. Yuriy PAVLENKO, a rendu compte des progrès visant à garantir les droits aux jeunes ukrainiens et fait état des plus récents développements concernant la politique de jeunesse dans son pays. A cet égard, il a mis en évidence l’importance, aux yeux du gouvernement ukrainien, d’investir dans les jeunes et d’appuyer leur contribution à la construction de la société, y compris à travers une coopération accrue avec les ONG de jeunesse.

8. La Secrétaire Générale Adjointe du Conseil de l’Europe a souligné le rôle crucial des jeunes dans la promotion des valeurs essentielles du Conseil de l’Europe et examiné les options en vue de soutenir ces efforts à travers la politique de jeunesse du Conseil de l’Europe. Dans ce contexte, elle a également souligné l’importance d’assurer efficacement une prise en compte de la dimension jeunesse à travers l’Organisation.

9. Mme Nyamko SABUNI, Ministre de l’Intégration et de l’Egalité des Genres de la Suède, représentant la Présidence du Comité des Ministres, a souligné le rôle important des instruments du Conseil de l’Europe dans le domaine de la jeunesse de même que la pratique de la cogestion pour permettre aux jeunes de promouvoir les valeurs essentielles de l’Organisation. Elle a également mis en avant la nécessité de prendre en compte la dimension transversale du domaine jeunesse et d’accroître la coordination et la coopération entre les politiques de l’enfance et celles de la jeunesse. Elle a annoncé qu’à la suite de l’adoption de la Déclaration, la Présidence suédoise allait préparer un projet de résolution du Comité des Ministres pour adoption prochaine.

10. M. André SCHNEIDER, Président de la Sous-commission de la Jeunesse et du Sport de l’Assemblée parlementaire, s’est référé à l’intérêt et à l’engagement continus de l’Assemblée dans la politique et l’action du Conseil de l’Europe en matière de jeunesse. Il a invité les gouvernements européens à développer des politiques de jeunesse avec la participation active des jeunes, les parlementaires à permettre aux jeunes de participer à leurs activités et les organisations de jeunesse à faire usage des possibilités offertes par le Conseil de l’Europe en termes de coopération avec les parlementaires.

11. M. Yavuz MILDON, Président du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe a déclaré que le Congrès accordait beaucoup d’attention à l’inclusion et à la participation des jeunes dans la société et a rappelé la contribution passée et présente du Congrès à cet égard. Il a réaffirmé la volonté du Congrès de contribuer à la mise en œuvre des trois domaines prioritaires énoncés dans la Déclaration finale.

12. M. Pierre MAIRESSE, Directeur de la Jeunesse, du Sport et de la Citoyenneté/DG Education et Culture – Commission européenne, a exprimé sa satisfaction concernant la bonne coopération entre le secteur jeunesse du Conseil de l’Europe et la Commission, et déclaré que cette dernière partageait totalement la vision de la politique de jeunesse telle que développée dans le projet de Déclaration de la Conférence. Il a confirmé l’engagement de la Commission dans le programme actuel de partenariat avec le Conseil de l’Europe dans le domaine de la jeunesse.

13. Mme Bettina SCHWARZMAYR, Présidente du Forum européen de la jeunesse a présenté les résultats de l’événement jeunesse qui s’était déroulé deux jours avant la Conférence. Elle a appelé les décideurs politiques à coopérer avec les organisations de jeunesse et à assurer aux ONG de jeunesse ainsi qu’aux jeunes des structures de participation appropriées. Elle a demandé aux gouvernements et au Conseil de l’Europe de respecter les engagements exprimés dans la Déclaration de la Conférence et de commencer le débat sur les droits des jeunes.

14. Le Professeur Vladimir FILIPPOV, Recteur de l’Université russe de l’Amitié des Peuples, en sa capacité d’orateur principal, a introduit le thème général de la Conférence en présentant sa vision des défis présents et à venir pour nos sociétés européennes. Il a donné un aperçu des réponses possibles à apporter par la politique de jeunesse du Conseil de l’Europe, en insistant sur la mondialisation, la diversité culturelle et le dialogue interculturel, l’inclusion sociale et une société libérée de la discrimination, le rôle des organisations de jeunesse et la prise en compte de la transversalité des politiques de jeunesse et leur interaction avec d’autres politiques.

15. Le Docteur Gavan TITLEY a introduit le document de référence « Agenda 2020 » préparé par le secrétariat en vue des futurs débats, au sein des instances cogérées, sur la mise en œuvre de la Déclaration.

Les débats de la Conférence

16. L’après-midi du premier jour a été consacrée à la tenue de quatre panels qui ont permis aux ministres, membres de l’Assemblée parlementaire et organisations de jeunesse de débattre entre eux ainsi qu’avec les autres participants des sujets suivants liés au thème principal de la Conférence :

- Promouvoir l’égalité des chances pour les filles et les garçons, les jeunes filles et les jeunes hommes ;
- Donner aux jeunes la capacité de promouvoir la diversité culturelle et le dialogue interculturel, y compris dans sa dimension religieuse ;
- Soutenir l’accès des jeunes aux droits sociaux ;
- Promouvoir le dialogue et la solidarité entre les générations.

Les principaux résultats des panels ont été présentés au début de la session de clôture, la matinée suivante. Ils sont disponibles sur Intranet.

Session de clôture

17. Suite à la présentation des résultats des panels, le Président du Comité Directeur Européen pour la Jeunesse (CDEJ), M. Jan VANHEE (Belgique), a introduit le projet de Déclaration finale, en soulignant l’importance de la politique de jeunesse du Conseil de l’Europe et le rôle du secteur jeunesse, avec ses approches spécifiques, pour mettre en œuvre les objectifs du Conseil de l’Europe dans ce domaine.

18. Le Président du Conseil mixte sur la Jeunesse, M. Georg BOLDT, a appelé l’attention des participants à la Conférence sur l’importance d’offrir aux jeunes les possibilités et les opportunités de modeler leur propre avenir. Dans le contexte de sociétés en vieillissement et de risques accrus de précarité, il a appuyé la suggestion de la Présidente du Forum européen de la jeunesse de commencer un débat sur les droits des jeunes.

19. M. Ralf-René WEINGAERTNER, Directeur de la Jeunesse et du Sport – Conseil de l’Europe, a rappelé l’importance de la Conférence pour l’avenir de la politique et de l’action du Conseil de l’Europe en matière de jeunesse, en mettant en lumière les implications pratiques de l’Agenda 2020 sur les priorités opérationnelles de la Direction de la Jeunesse et du Sport dans les années à venir. Au nom du Secrétaire Général, il a remercié le pays d’accueil, l’Ukraine, pour les résultats remarquables obtenus ainsi que les participants à la Conférence pour les débats vivants et productifs.

La Déclaration finale

20. La Déclaration finale adoptée par la Conférence énonce les priorités à venir pour la politique de jeunesse du Conseil de l’Europe : droits de l’homme et démocratie ; vivre ensemble dans des sociétés plurielles ; l’insertion sociale des jeunes, tout en réaffirmant la mission spécifique de l’Organisation dans ce domaine, en ayant à l’esprit le rôle crucial des jeunes dans la promotion de ses valeurs essentielles. La Déclaration met en lumière en particulier la nécessité d’une prise en compte effective de la dimension jeunesse à travers toute l’Organisation et d’une coordination et coopération accrues entre les activités relatives aux enfants et celles relatives aux jeunes. Elle souligne également les éléments essentiels qui font l’identité du secteur jeunesse du Conseil de l’Europe comme le principe et la pratique de la cogestion, le rôle essentiel des Centres et du Fonds européens de la jeunesse, la formation des multiplicateurs du domaine jeunesse, la promotion et la reconnaissance de l’éducation non formelle et le mécanisme spécifique de coopération avec la Commission européenne. La Déclaration finale figure à l’Annexe III.

Suivi de la Conférence

21. La Présidence suédoise du Comité des Ministres, avec le soutien du CDEJ a pris l’initiative d’inviter le Comité des Ministres à adopter une Résolution sur la politique de jeunesse du Conseil de l’Europe, fondée sur la Déclaration finale de la Conférence. Cette Résolution inclut les éléments essentiels de la Déclaration, notamment les priorités du secteur jeunesse pour les années à venir ainsi que les approches et méthodes pour leur mise en œuvre.

ANNEXE I

Ordre du jour

I. Session d’ouverture

Allocutions d’ouverture

Election du Président et du Vice-président de la Conférence

Adoption de l’ordre du jour

Introduction du thème principal de la Conférence

Présentation du document de référence “Agenda 2020"

Présentation des résultats de l’événement jeunesse précédant la Conférence

II. Sessions de l’après-midi (Panels)

Panel 1: “Promouvoir l’égalité des chances entre les filles et les garçons, les jeunes filles et les jeunes hommes ”;

Panel 3: “Faciliter l’accès des jeunes aux droits sociaux”;

Panel 4: “Promouvoir le dialogue et la solidarité entre les générations”.

III. Session de clôture

Présentation des résultats des Panels

Présentation et adoption de la Déclaration finale

Allocutions de clôture

ANNEXE II

Ministres et Chefs de délégation

ARMENIA / ARMENIE
Mr Artur POGHOSYAN, Deputy Minister of Sport and Youth Affairs of the Republic of Armenia

AUSTRIA / AUTRICHE
Dr Andrea KDOLSKY, Federal Minister, Federal Ministry of Health, Family and Youth

AZERBAIJAN / AZERBAIDJAN
Mr. Azad RAHIMOV, Minister of Youth and Sport

BELGIUM / BELGIQUE
French Community / Communauté française
M. Marc TARABELLA, Ministre de la Jeunesse et de la formation professionnelle
Flemish Community / Communauté flamande
Mr Jan VANHEE, Head of Delegation
German Community / Communauté germanophone
Mme Isabelle WEYKMANS, Ministerin für Kultur und Medien, Denkmalschutz, Jugend und Sport

BOSNIA AND HERZEGOVINA / BOSNIE-HERZEGOVINE
Mr Sredoje NOVIĆ, Minister of Civil Affairs of Bosnia and Herzegovina

BULGARIA / BULGARIE
Mr Michail BALABANOV, Vice President, State Agency of Youth and Sports Bulgaria

CROATIA / CROATIE
Mr Stjepan ADANIć, State Secretary; Ministry of Family, Veterans’ Affairs and Intergenerational Solidarity of the Republic of Croatia

CYPRUS / CHYPRE
Mr Nemos KOUTSOKOUMNIS, Vice-Chairman, Board of Directors’, Youth Board of Cyprus

CZECH REPUBLIC / REPUBLIQUE TCHEQUE
Mr. Jan KOCOUREK, Deputy Minister of Education, Youth and Sports of the Czech Republic

DENMARK / DANEMARK
Mr Uffe SVEEGAARD, Head of Section. Ministry of Education, Department of Primary, Lower Secondary and General Adult Education

ESTONIA / ESTONIE
Mr Tõnis LUKAS, Minister of Education and Research

FINLAND / FINLANDE
Mr Olli SAARELA, Director, Ministry of Education, Youth Policy Division

FRANCE
Mr Alexis RIDDE, Chef de la mission de la coopération européenne et internationale - jeunesse, vie associative, Ministère de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative

GERMANY / ALLEMAGNE
Mrs. Karin REISER, Head of Department Participation of Young People, Federal Ministry of Family affairs, The Elderly, Women and Youth

GREECE / GRECE
Ms Angeliki ATHANASOULI, Department of International Cooperation, General Secretariat for Youth

HOLY SEE / SAINT-SIEGE
S.E. Mgr. Josef CLEMENS, Secrétaire du Conseil pontifical pour les Laïcs

HUNGARY / HONGRIE
Ms Edit RAUH, State Secretary, Ministry of Social Affairs and Labour

IRELAND / IRLANDE
Mr James O’DONOVAN, Assistant Principal Officer in Youth Affairs, Department of Education and Science

ITALY / ITALIE
Ms Giorgia MELONI, Minister for Youth Policy, Presidency of the Council of Ministers, Department for Youth

LATVIA / LETTONIE
Mr Ainars BASTIKS, Minister of Children and Family Affairs

LITHUANIA / LITUANIE
Ms Violeta MURAUSKAITE, Undersecretary of the Ministry of Social Security and Labour

LUXEMBOURG
Mme Marie-Josée JACOBS, Ministre de la Famille et de l’Intégration

MOLDOVA
Mrs Larisa ŞAVGA, Minister of Education and Youth

NETHERLANDS / PAYS-BAS
Ms. Marga DREWES, Deputy Director for Youth and Families, Ministry of Youth and Families

NORWAY / NORVEGE
Mr Kjell Erik ØIE, State Secretary, Ministry of Children and Equality

POLAND / POLOGNE
Mr Grzegorz CHORĄŻY, Deputy Director, Department for International Cooperation, Ministry of National Education

PORTUGAL
Ms Helena ALVES, President Youth Portuguese Institute

ROMANIA / ROUMANIE
Mr Mihai SEBE, Head of Bureau European Affairs,  International Relations Division, National Authority for Youth

THE RUSSIAN FEDERATION / FEDERATION DE RUSSIE
Mr. Oleg ROZHNOV, Vice-minister, Ministry of Sport, Tourism and Youth Policy of the Russian Federation

SAN MARINO / SAINT-MARIN
Mme Paola CASADEI, Adjoint au Ministre de la Jeunesse, Segreteria di Stato per la Gioventù

SERBIA / SERBIE
Mrs Snezana SAMARDZIC-MARKOVIC, Minister of Youth and Sport

SLOVENIA / SLOVENIE
Mr Peter DEBELJAK, Director, Ministry of Education and Sport, Office of Republic of Slovenia for Youth

SPAIN / ESPAGNE
Ms Pilar Bonilla Manzano, Deputy Director General of the Institute of Youth

SWEDEN / SUEDE
Ms Nyamko SABUNI, Minister for Integration and Gender Equality

SWITZERLAND / SUISSE
Mme Rosmarie WIDMER GYSEL, Regierungsrätin, Ministerin, Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP)

“THE FORMER YUGOSLAV REPUBLIC OF MACEDONIA / “L’EX-REPUBLIQUE YOUGOSLAVE DE MACEDOINE”
Mr. Dragan GJURCEVSKI, Director of the Agency of Youth and Sport

TURKEY / TURQUIE
Mr Adnan GÜL, Director of Youth Services Department, General Directorate for Youth and Sports

UKRAINE
Mr Yuriy PAVLENKO, Minister of Ukraine for Family, Youth and Sports

UNITED KINGDOM / ROYAUME-UNI
Mr Andrew McCully, Director, Supporting Children and Young People Group

COUNCIL OF EUROPE BODIES / ORGANES DU CONSEIL DE L’EUROPE

Committee of Ministers / Comité des Ministres
Ms Nyamko SABUNI, Minister of Integration and Gender Equality representing the Swedish Chairmanship of the Committee of Ministers of the Council of Europe

Parliamentary Assembly / Assemblée parlementaire
Mr André SCHNEIDER (France), Président de la Sous-Commission Jeunesse et Sport

Congress of Local and Regional Authorities of Europe / Congrès des Pouvoirs Locaux et Régionaux de l’Europe (CLRAE / CPLRE)
Mr Yavuz MILDON, President of the Congress

Development Bank / Banque de développement
Mr Lars KOLTE, Chairman of the Governing Board of the Council of Europe Development Bank

Conference of International NGOs of the Council of Europe / Conférence des ONG internationales du Conseil de l’Europe
Ms Anna WIDEGREN, Representative of the INGO Conference

European Co-ordination Forum for the Council of Europe Disability Action Plan 2006-2015 / Forum européen de coordination pour le Plan d'action du Conseil de l'Europe pour les personnes handicapées 2006-2015 (CAHPAH)
Ms Slobodanka LAZOVA-ZDRAVKOVSKA, Head of Unit for protection and employment of persons with disabilities, European Co-ordination Forum for the Council of Europe Disability Action Plan 2006-2015

Advisory Council on Youth / Joint Council on Youth
Conseil consultatif sur la Jeunesse / Conseil mixte sur la Jeunesse
Mr Georg BOLDT, Chairperson

INTERNATIONAL GOVERNMENTAL ORGANISATIONS / INSTITUTIONS
ORGANISATIONS INTERNATIONALES GOUVERNEMENTALES / INSTITUTIONS

European Commission / Commission Européenne
Mr Pierre MAIRESSE, Director for Youth, Sport and Relations to the Citizens, DGAC – Education and Culture

Unicef
Mr Jeremy HARTLEY, UNICEF representative in Ukraine

World Bank / Banque Mondiale
Ms Katerina PETRINA, Senior Social Protection Specialist (World Bank Office in Ukraine)

Ibero-American Youth Organisation (OIJ) / Organisation ibéroaméricaine de Jeunesse
Ms Trinidad GARCIA, Programme Officer

Executive Committee of the Commonwealth of Independent States (CIS)/ Comité exécutif de la Communauté des Etats indépendants
Mr Aliaxandr SASNOUSKI, Head of Division

INTERNATIONAL NON-GOVERNMENTAL ORGANISATIONS / ORGANISATIONS INTERNATIONALES NON-GOUVERNEMENTALES

European Youth Forum / Forum Européen de la Jeunesse
Ms Bettina SCHWARZMAYR, President

European Youth Card Association (EYCA) / Association Européenne des Cartes Jeunes (AECJ)
Mr Wolfgang SCHICK, President

European Network of Youth Centres (ENYC) / Réseau européen des centres de jeunesse
Ms Vivienne MCKEE, Director of Policy and Research, The National Youth Agency

European Youth Information Counselling Agency (ERYICA) / Agence européenne pour l’information et le conseil des jeunes
Mr Davide CAPECCHI, Director

EXPERTS

Prof. Vladimir FILIPPOV, Rector of the People’s Friendship, University of Russia

Dr. Howard WILLIAMSON, Professor of European Policy, Faculty of Humanities and Social Sciences, University of Glamorgan

Dr. Gavan TITLEY, Director of Media Studies, School of English, Media and Theatre Studies

Prof. Carol HAGEMANN-WHITE, Faculty of General Pedagogy and Gender Studies, University of Osnabrück, Germany

Mr Davide CAPECCHI, Director, European Youth Information Counselling Agency (ERYICA)

Guest / Invité
Mr Stefan BECSKY, Coordinator of the Editorial Board Forum21

SECRETARIAT

Ms Maud DE BOER-BUQUICCHIO, Deputy Secretary General

Mr.Ralf-René WEINGÄRTNER, Director of Youth and Sport

ANNEXE III

Déclaration finale

Nous, les ministres responsables de la jeunesse des 49 Etats signataires de la Convention culturelle européenne du Conseil de l’Europe, réunis à Kyiv, Ukraine, les 10 et 11 octobre 2008, à l’occasion de notre 8ème Conférence, sommes engagés à promouvoir activement, dans tous les Etats membres de l’Organisation, le développement de politiques de jeunesse susceptibles d’aboutir à la pleine intégration de tous les jeunes dans la société.

A cet égard, nous sommes déterminés à poursuivre l’objectif d’assurer aux jeunes l’accès à une éducation et à une formation de qualité, l’accès à un emploi et à des conditions de vie décents, ainsi qu’à créer les conditions leur permettant de contribuer au développement de la société.

Eu égard à la Déclaration et au Plan d’Action adoptés par le troisième Sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement du Conseil de l’Europe à Varsovie, en mai 2005, qui stipule que « Le Conseil de l’Europe développera encore la position unique qu’il occupe dans le domaine de la jeunesse… », et tout en réaffirmant le caractère paneuropéen de l’organisation ;

Eu égard à la Recommandation 1844 (2008) de l’Assemblée Parlementaire « Actualiser l’agenda du Conseil de l’Europe en matière de jeunesse »;

Soulignant la contribution spécifique du secteur jeunesse du Conseil de l’Europe depuis 1972 aux objectifs de l’Organisation et sa capacité d’élaborer des réponses adaptées à des situations et défis nouveaux ;

Ayant à l’esprit que le but essentiel de la politique de jeunesse du Conseil de l’Europe est d’offrir aux jeunes, filles et garçons, jeunes femmes et jeunes hommes les mêmes chances et expériences leur permettant de développer les connaissances, compétences et savoir-faire nécessaires pour jouer un vrai rôle dans tous les aspects de la société ;

Ayant également à l’esprit la dimension intersectorielle de cette politique et l’importance d’impliquer les jeunes dans sa conception, sa mise en œuvre et son suivi ;

Considérant les défis auxquels les jeunes doivent faire face, à la fois en termes d’opportunités offertes à eux et de risques accrus de précarité, mais convaincus néanmoins du potentiel considérable qui existe en eux et par conséquent de leur rôle fondamental dans la promotion des valeurs essentielles du Conseil de l’Europe;

Convaincus de la nécessité d’une politique de jeunesse dynamique au Conseil de l’Europe, incluant les enfants ainsi que les jeunes ;

Soulignant l’importance du suivi du Plan d’Action adopté à Varsovie en 2005, en particulier la Campagne jeunesse sur la diversité, les droits de l’homme et la participation « Tous différents-tous égaux » ainsi que le programme « Construire une Europe pour et avec les enfants » ;

1. Nous sommes convenus que les questions suivantes devraient être considérées comme prioritaires pour la politique et l’action du Conseil de l’Europe dans le domaine de la jeunesse:

1.1. Droits de l’homme et démocratie, en s’attachant plus particulièrement à :

1.2. Vivre ensemble dans des sociétés plurielles, en s’attachant plus particulièrement à :

1.3. L’insertion sociale des jeunes, en s’attachant plus particulièrement à:

2. Nous sommes convenus que les priorités ci-dessus devraient s’appuyer sur les approches, méthodes et instruments suivants :

En ce qui concerne le développement des politiques de jeunesse et de la coopération,

2.1. la coopération intergouvernementale et internationale sur le développement des politiques de jeunesse, avec une attention particulière à l’établissement de normes et au soutien à leur mise en œuvre ;

2.2. le service aux pays, par le biais notamment d’analyses internationales des politiques nationales de jeunesse et de missions de conseil sur les politiques de jeunesse;

2.3. la coopération avec l’Union européenne ;

2.4. le partenariat avec d’autres acteurs et services impliqués dans des domaines pertinents pour la politique de jeunesse du Conseil de l’Europe ;

2.5. la cogestion en tant que mécanisme de coopération unique et efficient entre gouvernements et organisations de jeunesse ;

En ce qui concerne le travail de jeunesse, l’éducation et la formation,

2.6. la coopération multilatérale en matière de jeunesse comme moyen approprié de promouvoir la compréhension internationale fondée sur les valeurs essentielles du Conseil de l’Europe ;

2.7. le travail avec les multiplicateurs ainsi que le soutien au développement de la qualité du travail de jeunesse et de sa reconnaissance ;

2.8. l’apprentissage interculturel comme méthode d’éducation non formelle particulièrement pertinente pour promouvoir le dialogue interculturel et combattre le racisme et l’intolérance ;

2.9. les centres européens de la jeunesse et le Fonds Européen pour la Jeunesse en tant qu’instruments uniques pour développer la coopération européenne en matière de jeunesse;

En ce qui concerne la recherche sur la jeunesse et la connaissance des jeunes,

2.10. la recherche et la coopération entre chercheurs et les décideurs politiques dans le domaine jeunesse, afin de promouvoir des politiques de jeunesse fondées sur des données avérés et soutenir l’action des praticiens du domaine de la jeunesse ;

2.11. la réalisation d’études, de publications et d’outils pédagogiques et de formation afin de soutenir le travail et la politique de jeunesse;

2.12. le développement du  Centre de Connaissances sur les Politiques de Jeunesse ;

3. Au vu de ce qui précède, nous recommandons au Comité des Ministres du Conseil de l’Europe,

3.1. de soutenir la présente Déclaration comme contribution à la mise en œuvre des décisions adoptées au Sommet de Varsovie en 2005 ;

3.2. d’inviter les instances de cogestion compétentes du secteur jeunesse du Conseil de l’Europe à élaborer des programmes d’activités basés sur la présente Déclaration;

3.3. d’inviter ces instances à réviser, le cas échéant, les méthodes de travail du secteur jeunesse et de soumettre, si nécessaire, leurs propositions au Comité des Ministres ;

3.4. de renforcer le secteur jeunesse du Conseil de l’Europe et d’améliorer la coordination et la coopération, au niveau administratif ainsi que politique, entre les activités relatives aux enfants et celles relatives à la jeunesse ;

3.5. de prendre les mesures politiques et administratives nécessaires pour encourager tous les secteurs du Conseil de l’Europe, en coopération avec le secteur jeunesse, à prendre en compte la dimension jeunesse dans la définition et la réalisation de leurs programmes d’activités ;

3.6. de soutenir le rôle des centres européens de la jeunesse de Strasbourg et de Budapest ainsi que du Fonds européen pour la jeunesse ;

3.7. de consolider le partenariat avec la Commission européenne dans le domaine de la jeunesse, comme exemple de bonne coopération entre les deux partenaires ;

3.8. de mettre en place une stratégie de communication en vue d’assurer la meilleure visibilité possible du secteur jeunesse du Conseil de l’Europe, à l’intérieur et à l’extérieur de l’Organisation ;

3.9. de s’efforcer, au moment de planifier le programme de travail annuel, d’assurer au secteur jeunesse des budgets adéquats.

4. Nous prendrons en considération la présente Déclaration dans le développement de nos politiques de jeunesse et soutiendrons la contribution des jeunes et des organisations de jeunesse à la mise en œuvre des priorités y incluses, et ce, aux niveaux local, régional, national et européen.

5. De surcroît, nous encouragerons et soutiendrons le développement de la mobilité des jeunes, des activités bénévoles et des échanges à travers l’Europe et au-delà.