Reykjavík est la capitale et la plus grande ville de l'Islande, et sa latitude, à 64 ° 08 'N, en fait la capitale d'un Etat souverain la plus septentrionale du monde. La ville est située dans le sud-ouest de l'Islande, sur la rive sud de la baie Faxaflói. Avec une population d'environ 120 000 habitants (et plus de 200.000 dans la région de la capitale), c'est le coeur de l'activité culturelle, économique et gouvernementale de l'Islande.

Statut de la ville Statut de la ville
Diversité de la population Diversité de la population

La population étrangère d'Islande se trouvait à moins de 2% pendant des décennies, mais a commencé à augmenter à la fin des années 90 et a vraiment décollé à partir de 2005, avec un pic à 7,6% en 2009. Toutefois, à cette époque, la cause de l'immigration avait déjà été compromise par un bouleversement économique. La crise a entraîné la plus grande migration d'Islande depuis 1887, avec une émigration nette de 5.000 personnes en 2009. L'économie de l'Islande a été stabilisée sous le gouvernement de Johanna Sigurdardottir, et a augmenté de 1,6% en 2012. Cependant, de nombreux Islandais sont demeurés mécontents de l'état de l'économie et des politiques d'austérité du gouvernement. Le Parti de l'Indépendance de centre-droit a été reconduit au pouvoir en coalition avec le Parti progressiste lors des élections de 2013, sous Sigmundur Davíð Gunnlaugsson.

Néanmoins, l'Islande était désormais devenu irrévocablement une nation d'immigration et de diversité culturelle avec des habitants de divers pays d'origine. Les chiffres les plus récents des Statistiques d'Islande (2013) affichent une population totale de l'Islande de 321 857 habitants, soit une légère augmentation de 0,7% ou de 2,282 personnes à partir de 2012. Les immigrants comprennent 25,926 personnes, dont 6664 ont acquis la nationalité islandaise.

Index des "Cités interculturelles" Index des "Cités interculturelles"

maire maire

Dagur BERGÞORUSON EGGERTSSON 

liens utiles liens utiles