Dans des articles mensuels, Voice Over, un magazine en ligne créé par l'artiste de renommée internationale David Liver avec le soutien du programme des Cités interculturelles du Conseil de l'Europe, invite des penseurs/penseuses à l’esprit provocateur et connu-e-s sur la scène internationale à se confronter à des questions telles que « Comment aborder les questions interculturelles, interclasses ou inter-raciales pour soulever des critiques, exercer une résistance et expérimenter des discours alternatifs ? ».

En fournissant une plate-forme expérimentale pour mettre en lumière leur état d'esprit singulier et non conventionnel à travers les arts ; les perceptions de l'interculturalisme sont confrontées à de nouvelles formes de débat menées par les voix des artistes. Bizarre, créatif, plein d'esprit et réfléchi, Voice Over met ses lecteurs et lectrices au défi de regarder le monde d'un point de vue inattendu et fournit le soutien nécessaire pour traverser cette période critique.

La revue exhorte les lecteurs/lectrices et les écrivain-e-s à dépasser leurs notions habituelles de culture et d'Europe. Avec un public cible hybride parmi les amateurs et amatrices d'art et des représentant-e-s européen-ne-s d'horizons différents, Voice Over se veut un outil fédérateur pour accroître les connaissances, stimuler la recherche et ouvrir des conversations sur les questions européennes.

Le premier numéro est consacré au conflit. Dans ce numéro, l'artiste Jimmie Durham, écrit sur la réconciliation, la résistance et le langage. L'architecte Bita Azimi trace une ligne sensible d'Antigone à Gropius et étudie l'architecture de la représentation politique, tandis que l'article de l'intellectuel grec Konstantinos Papageorgiou traite de la liberté offensive dans l'art. L'inspecteur de police David Martin Abanades de Fuenlabrada (réseau ICC) répond à la question "Que se passe-t-il lorsque la police est l'une des causes du conflit?".  Vous découvrirez également comment la danseuse Satchie Noro utilise une hache comme outil pour la pratique de la justice.

 Suivez Voice Over sur Instagram

Nous suivre Nous suivre