L’embourgeoisement ou gentrification est un processus par lequel les résident-e-s à faibles revenus sont déplacé-e-s du quartier en raison d'un afflux de nouveaux résident-e-s, ce qui entraîne un changement de caractère du quartier. La gentrification présente donc deux caractéristiques principales : le déplacement, à la fois physique et symbolique, et le changement de caractère social et urbain.

Dans une perspective interculturelle, l'accent est mis sur les principes clés de l'égalité, de l'avantage de la diversité et de l'interaction. Dans la cité interculturelle, cela se traduit par des politiques visant à créer un accès égal pour tou-te-s aux quartiers en offrant par exemple des logements abordables. La diversité est renforcée par des politiques de mixité sociale et de soutien au tissu culturel, économique et social des quartiers en promouvant une identité pluraliste et inclusive. Ceci souligne également les interactions positives, visant à créer des quartiers positifs avec des espaces pour interagir et vivre ensemble.

L'étude des Cités interculturelles sur l'embourgeoisement se concentre sur six domaines principaux (+ Note d'orientation):

  • Politique et réglementation
  • Logements divers
  • Partenariat avec les parties prenantes
  • Espace public inclusif
  • Encourager les entreprises locales
  • Communauté holistique

Photo: Ivana D'Alessandro