Retour

Nouvelle recommandation de la CE visant à renforcer la sécurité des journalistes et autres professionnels des médias

Online 16 septembre 2021
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Nouvelle recommandation de la CE visant à renforcer la sécurité des journalistes et autres professionnels des médias

La Commission européenne a présenté aujourd'hui sa recommandation visant à renforcer la sécurité des journalistes et des autres professionnels des médias. Cette recommandation est une initiative opportune et indispensable pour répondre plus efficacement aux préoccupations persistantes liées aux menaces et pressions auxquelles sont confrontés les journalistes et autres acteurs des médias en Europe, y compris dans les États membres de l'Union européenne.

La recommandation préconise des mesures de protection efficaces ainsi que des enquêtes et des poursuites rigoureuses en cas de menaces criminelles à l'encontre de journalistes et d'autres professionnels des médias, en accordant une attention particulière aux menaces contre les femmes journalistes et les journalistes qui représentent l'égalité ou en rendent compte. Elle se concentre également sur les menaces en ligne et sur le rôle des journalistes lors des protestations et des manifestations. Le texte comporte de nombreuses références aux normes pertinentes du Conseil de l'Europe, notamment la Convention européenne des droits de l'homme et la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l'homme.

Les États membres de l'UE sont instamment invités à mettre en place des mécanismes de réponse rapide qui, espérons-le, conduiront à une mise en œuvre complète de la recommandation, contribuant ainsi également à la mise en œuvre de la Recommandation CM/Rec(2016)4 du Comité des Ministres aux Etats membres sur la protection du journalisme et la sécurité des journalistes et autres acteurs des médias, sur laquelle s'appuie la recommandation de la CE.

Le Conseil de l'Europe a salué l'opportunité de coopérer avec la Commission européenne lors de la préparation du texte en vue d'assurer la cohérence entre les travaux et les normes des deux organisations. Alors que la Commission européenne renforce son travail sur la liberté des médias avec une loi globale sur la liberté des médias, cette coopération et cette cohérence resteront essentielles dans les années à venir.

Liens :