Retour

Diffamation et journalisme en Bosnie-Herzégovine

Trebevic, Bosnia and Herzegovina 10 février 2018
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Diffamation et journalisme en Bosnie-Herzégovine

Un séminaire interprofessionnel pour les médias et les acteurs du judiciaire, a eu lieu le 10 et le 11 février 2018, sur la montagne Trebevic près de Sarajevo, dans le cadre du programme conjoint UE / Conseil de l'Europe « Approfondir les connaissances sur la dimension judiciaire de la liberté d’expression et des medias en Europe du Sud-Est » (JUFREX). L’objectif des séminaires interprofessionnels est de permettre aux différents acteurs intéressés par la liberté d'expression et les médias d'entrer dans le dialogue et de partager leurs points de vue et leurs perspectives. L'événement était organisé par l'Association des journalistes de BiH, un bénéficiaire de JUFREX, et le sujet de la discussion était la diffamation, dans le contexte de la Bosnie-Herzégovine. Les cas concrets de diffamation à l'encontre de journalistes en Bosnie-Herzégovine ont été débattus lors du séminaire par de nombreux journalistes, juges et avocats présents dans différents médias.

Mehmed Halilovic, expert en droit des médias et des médias, a présenté l'analyse des affaires de diffamation à l'encontre des journalistes, rédacteurs et éditeurs en Bosnie-Herzégovine, soulignant la nécessité d'améliorer le système de suivi de ces affaires devant les tribunaux nationaux. Vesna Alaburic de Croatie, avocate expérimentée des médias, a partagé son expérience et sa compréhension des normes du Conseil de l'Europe sur le discours diffamatoire et la liberté des médias, en présentant et en commentant quelques cas de la Cour européenne des droits de l'homme. Le juge de la Cour municipale de Sarajevo, Sanela Gorusanovic-Butigan, a partagé certaines de ses affaires de diffamation, alors que plusieurs journalistes et éditeurs ont présenté leurs cas. La discussion a mis en évidence une pratique très différente dans les tribunaux de Bosnie-Herzégovine en ce qui concerne la diffamation: alors que certains tribunaux appliquent les normes de l'article 10 de la CEDH, il y a aussi des tribunaux qui ne le font pas. L'une des conclusions sur laquelle tous les participants de cet événement ont été d’accord, c’est que cela doit être équilibré dans la période suivante. 

Cet événement a été réalisé avec l'aide financière de l'Union européenne et du Conseil de l'Europe. Les opinions exprimées ici ne peuvent en aucun cas être considérées comme reflétant l'opinion officielle de l'Union européenne.


Following the decision of the Committee of Ministers on 16 March 2022 the Russian Federation is no longer a member of the Council of Europe. The website will be updated as soon as possible to take account of this development.

« Toute personne a droit à la liberté d’expression »

Art. 10 de la Convention européenne des droits de l’homme

 

 Recherche

nous suivre nous suivre