La ville de Maribyrnong se trouve dans la partie ouest de Melbourne, à 5 kilomètres de son centre économique. Sa population est estimée à 87 355 habitants (juin 2016), dont 40 % sont nés à l’étranger et 42 % parlent une autre langue que l’anglais avec leurs proches. D’après les prévisions, la population devrait augmenter de 67 % d’ici 2041, pour atteindre 157 000 habitants.

Statut de la ville Statut de la ville
Diversité de la population Diversité de la population

La ville de Maribyrnong est connue pour sa diversité culturelle et ses racines aborigènes, et réputée pour accueillir des personnes de toutes origines et confessions religieuses. Maribyrnong présente l’une des plus grandes diversités ethniques de l’État de Victoria, avec 40 % de résidents nés dans un autre pays que l’Australie. Ses habitants viennent de plus de 135 pays différents et parlent plus de 80 langues.

Jusque dans les années 1940, la population de la ville était dans une large majorité composée de personnes nées en Australie ou venues du Royaume-Uni. La deuxième guerre mondiale a apporté plusieurs vagues de migrants et de réfugiés venant d’Europe et des Amériques et, en 1966, près d’un tiers des habitants étaient nés à l’étranger, principalement en Italie, en Grèce, à Malte, en Pologne, en ex-République de Yougoslavie ou en Allemagne. Il y a eu une nouvelle vague de migrants et de réfugiés dans les années 1980, en provenance notamment d’Asie du sud-est, du Moyen-Orient et d’Amérique centrale et du sud. Les dernières arrivées concernent des personnes venues de la Corne de l’Afrique et de l’ex-République de Yougoslavie.

Ces flux migratoires se reflètent dans le dynamisme des quartiers économiques : dans la commune de Footscray, le quartier Little Saigon est fortement marqué par l’influence vietnamienne ; dans le centre de Footscray, Little Africa se distingue par son enfilade de restaurants africains ; tandis que l’influence indienne est notable dans l’ouest de cette même commune.

Maribyrnong compte divers temples, églises et mosquées, et le calendrier des festivités organisées avec l’appui du conseil local inclut le Nouvel An éthiopien, le Festival gastronomique macédonien, le Footscray Diwali, le Festival albanais, le Nouvel An lunaire Orient-Occident, le Festival Quang Minh Tet et le Festival Wominjeka.

Profil et activités Profil et activités

Le 20 juin 2017, le Conseil local a approuvé le Plan communal 2017-2021, incluant un engagement à « faciliter le développement de Maribyrnong en tant que ‘cité interculturelle’ œuvrant pour l’inclusion et la diversité ».

Le 24 octobre 2018, la maire de Maribyrnong, Cuc Lam, a signé une déclaration d’intention sur l’adhésion au Programme des Cités interculturelles.

Conjointement avec le directeur général Stephen Wall, elle a animé une séance bilingue – anglais et vietnamien – de témoignages sur l’importance de la diversité culturelle à Maribyrnong, soulignant la volonté du conseil local de promouvoir l’inclusion. La brochure correspondante explique dans des termes simples ce qu’est une Cité interculturelle.

Les conseillers locaux ont été invités à se joindre au maire et au directeur lors de la cérémonie de signature marquant l’intérêt pour le statut de Cité interculturelle.

Index des "Cités interculturelles" Index des "Cités interculturelles"

Maire Maire

Sarah CARTER