La ville interculturelle construit ses politiques et son identité sur la reconnaissance explicite que la diversité peut représenter une ressource pour le développement de la société.

La première étape est donc l’adoption (et mise en œuvre) de stratégies visant à faciliter les rencontres et les échanges interculturels positifs, et promouvoir la participation active des résidents et des communautés dans le développement de la ville, en répondant aux besoins d’une population diverse. Le modèle politique d’ « intégration interculturelle » est étayé par de très nombreuses données issues de la recherche, des instruments juridiques internationaux variés, et de l’ensemble des contributions des villes membres du programme des Cités interculturelles, qui partagent leurs exemples de bonnes pratiques sur la gestion de la diversité, la résolution des conflits éventuels, et les bénéfices de l’avantage de la diversité.

Cette section offre des exemples d'approches interculturelles tendant à faciliter l'élaboration et mise en œuvre de stratégies interculturelles.

Retour

Parcs urbains

Création d’un espace urbain pour la mixité interculturelle (dans le cadre d’une coopération internationale)
Depuis 2015
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF

Odessa n’a rejoint le réseau ukrainien des cités interculturelles qu’en 2017 ; elle met actuellement au point sa stratégie interculturelle conformément aux recommandations émises à la suite de l’analyse de sa performance interculturelle telle que mesurée par l’Index ICC. Toutefois, les politiques de la ville ont toujours été tournées vers l’interculturel en ce sens que les autorités municipales ont toujours cherché à assurer des conditions de vie confortables à tous les habitants, quelles que soient leurs origines, à être attentives à leurs initiatives et à les soutenir.

En témoigne notamment la création conjointe de deux parcs municipaux (l’un grec, et l’autre turc) dans le centre-ville d’Odessa, résultat d’une coopération étroite avec les représentants de la Grèce et de la Turquie. Le maire de la ville a renforcé les relations avec les gouvernements turc et grec en donnant à chacun d’eux la possibilité de construire un parc à thème national et en les réunissant symboliquement autour de l’Escalier du Potemkine, un monument historique de la ville.

La réunion, dans un environnement public paisible, de deux cultures différentes, indépendamment des incongruités ayant marqué leur histoire, traduit la vision qu’Odessa a du monde et de son rôle en tant que cité interculturelle.

Les autorités municipales évalueront l’impact du projet greco-turc sur l’espace urbain et la vie sociale de la ville à l’issue de la première année d’exploitation du Parc Istanbul (qui constitue la première partie de ce projet).

Partenariat : mairie Odessa, Gouvernements turc et grec, entreprises commerciales


Filtres par Filtres par
Topic
Anti-discrimination et égalité
Anti-rumeur
Entreprises et emploi
Communication et sensibilisation du public
Culture, loisirs et patrimoine
Développer une culture de l’ouverture et de l’interculturel
Education
Égalité des sexes et intersectorialité
Santé, Sécurité sociale et soutien aux familles
Logement et urbanisme
Leadership et engagement politique
Médiation et résolution des conflits
Multilinguisme
Participation politique et publique
Services publics et de proximité
Réfugiés
Religion et dialogue interreligieux
Roms
Sécurité et justice
Accueil et intégration sociale
Pays
Australie
Autriche
Canada
Croatie
Chypre
Danemark
France
Allemagne
Grèce
Islande
Irlande
Israël
Italie
Japon
Pays-Bas
Nouvelle Zélande
Norvège
Portugal
Serbie
Espagne
Suède
Suisse
Ukraine
Royaume-Uni
Année
2015
2016
2017
2018
2019
2020
2021
Reset Filter