La ville interculturelle construit ses politiques et son identité sur la reconnaissance explicite que la diversité peut représenter une ressource pour le développement de la société.

La première étape est donc l’adoption (et mise en œuvre) de stratégies visant à faciliter les rencontres et les échanges interculturels positifs, et promouvoir la participation active des résidents et des communautés dans le développement de la ville, en répondant aux besoins d’une population diverse. Le modèle politique d’ « intégration interculturelle » est étayé par de très nombreuses données issues de la recherche, des instruments juridiques internationaux variés, et de l’ensemble des contributions des villes membres du programme des Cités interculturelles, qui partagent leurs exemples de bonnes pratiques sur la gestion de la diversité, la résolution des conflits éventuels, et les bénéfices de l’avantage de la diversité.

Cette section offre des exemples d'approches interculturelles tendant à faciliter l'élaboration et mise en œuvre de stratégies interculturelles.

Retour

Semaine d’actions contre le racisme

Sensibiliser la population à la diversité, à l’égalité des chances et à la non-discrimination
En mars de chaque année
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF

Le service de la cohésion multiculturelle (COSM) et le Forum tous différents tous égaux (FTDTE) organisent et coordonnent chaque année depuis une vingtaine d’années, au mois de mars, la Semaine neuchâteloise d’actions contre le racisme (SACR). Il s’agit d’un partenariat étroit entre l’Etat et des associations et individus (le FTDTE s’organise de manière spontanée, le nombre de membres varie chaque année).

Si la SACR a eu du succès pendant plusieurs années, les partenaires tendaient à diminuer à tel point que, pendant plusieurs éditions, seuls 3 ou 4 y participaient encore (en y mettant beaucoup d’énergie), pour réaliser une journée d’activités (concerts etc.), touchant un public restreint.

Depuis deux ans (édition 2016), le COSM a souhaité donner une nouvelle impulsion à la SACR : en augmentant le nombre de partenaires ; en couvrant un territoire géographique plus grand ; en augmentant le public cible (via des évènements dans la rue ou dans des institutions).

De nouveaux partenaires sont sollicités et, chaque année, de nouveaux se joignent (associations, institutions culturelles, écoles et autres organismes). Un comité de pilotage a été créé avec des personnes (bénévoles) ayant des compétences et des réseaux différents, pouvant mobiliser des institutions et/ ou des publics cibles différents. Des personnes bénévoles (hors des associations) participent à l’organisation générale (réseaux sociaux par exemple). Le COSM coordonne le tout (organisation des séances, programme, recherche de fonds, communication, etc.)

La majorité des partenaires travaillent avec des bénévoles ou contribuent eux-mêmes au projet, ce qui permet, avec un budget qui n’a que peu augmenté, de proposer beaucoup plus d’évènements. Il a été décidé aussi de ne pas investir trop dans la communication pour laisser plus de marge de manœuvre aux activités.

Entre 2015 et 2017, la SACR est ainsi passée de 1 événement dans 1 lieu pendant une journée à plus de 30 actions pendant 10 jours. L’édition 2018 se prépare avec de nouveaux partenaires.

Nombre de participant-e-s en augmentation (estimation pour 2017 : 33 évènements, 13 associations, 16 partenaires institutionnels et acteurs culturels ; 7000 personnes touchées, dont notamment les participant-e-s à un tournoi de football) ; retours médiatiques.

Le projet est mise en œuvre en coopération avec des lycée, collèges, école enfantine, des institutions telles que le Musée d’histoire naturelle, le Centre Dürrenmatt Neuchâtel, le jardin botanique, le musée cantonal d’archéologie, la Bibliothèque publique et universitaire, les librairies, les centres de loisirs.

Pour le financement, des demandes sont faites auprès des collectivités publiques (canton, Confédération et communes) ainsi qu’auprès d’institutions de bienfaisance.


Filtres par Filtres par
Topic
Anti-discrimination et égalité
Anti-rumeur
Entreprises et emploi
Communication et sensibilisation du public
Culture, loisirs et patrimoine
Développer une culture de l’ouverture et de l’interculturel
Education
Égalité des sexes et intersectorialité
Santé, Sécurité sociale et soutien aux familles
Logement et urbanisme
Leadership et engagement politique
Médiation et résolution des conflits
Multilinguisme
Participation politique et publique
Services publics et de proximité
Réfugiés
Religion et dialogue interreligieux
Roms
Sécurité et justice
Accueil et intégration sociale
Pays
Australie
Autriche
Canada
Croatie
Chypre
Danemark
France
Allemagne
Grèce
Islande
Irlande
Israël
Italie
Japon
Pays-Bas
Nouvelle Zélande
Norvège
Portugal
Serbie
Espagne
Suède
Suisse
Ukraine
Royaume-Uni
Année
2015
2016
2017
2018
2019
2020
2021
Reset Filter