La ville interculturelle construit ses politiques et son identité sur la reconnaissance explicite que la diversité peut représenter une ressource pour le développement de la société.

La première étape est donc l’adoption (et mise en œuvre) de stratégies visant à faciliter les rencontres et les échanges interculturels positifs, et promouvoir la participation active des résidents et des communautés dans le développement de la ville, en répondant aux besoins d’une population diverse. Le modèle politique d’ « intégration interculturelle » est étayé par de très nombreuses données issues de la recherche, des instruments juridiques internationaux variés, et de l’ensemble des contributions des villes membres du programme des Cités interculturelles, qui partagent leurs exemples de bonnes pratiques sur la gestion de la diversité, la résolution des conflits éventuels, et les bénéfices de l’avantage de la diversité.

Cette section offre des exemples d'approches interculturelles tendant à faciliter l'élaboration et mise en œuvre de stratégies interculturelles.

Modèle pour la collecte de Bonnes pratiques >>


Pour vous familiariser avec les bonnes pratiques des villes en matière de gestion de la pandémie de Covid-19, veuillez consulter : Cités interculturelles : page spéciale COVID-19.

Retour

Lublin pour tous

Permanent depuis 2012
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF

Le projet « Lublin pour tous » a été mis en œuvre par le Bureau municipal de Lublin en 2012-2014 afin d’améliorer l’intégration. Un système participatif de gestion de la diversité a été créé et testé avec la collaboration du canton suisse de Neuchâtel. Toutes les activités actuelles menées par la municipalité de Lublin dans cette région sont l’aboutissement direct de contributions par des pairs du canton de Neuchâtel et des experts du programme ICC, mais aussi de l’étroite coopération entre Lublin et d’autres villes polonaises, notamment Gdańsk. Les principales activités du projet comprennent :

- des réunions mensuelles du Groupe de soutien à l’intégration, pour coordonner les activités entreprises par les divers services municipaux, les ONG et les institutions ; cette initiative se transformera bientôt en Commission du dialogue civique, organe consultatif de base sur les politiques locales en matière d’intégration ;

- des activités d’information et de promotion, y compris un site web en anglais en en ukrainien et la création d’un Bureau d’aide aux ressortissants étrangers ;

- des projets de lutte contre la discrimination dirigés par les ONG locales ;

- une passerelle de communication, projet mené conjointement par la Faculté de linguistique appliquée de l’Université Marie-Curie-Sklodowska à Lublin, qui propose des services de traduction au personnel de la municipalité ;

- une approche de l’inclusion dans les institutions culturelles municipales.

Un projet « client mystère » a été mis en œuvre afin d’évaluer la qualité des services destinés aux étrangers dans les institutions municipales. Dans une optique de suivi et de surveillance complète, un expert externe a évalué le projet de bout en bout et a rédigé un rapport intermédiaire et un rapport final contenant des recommandations. Les activités d’évaluation reprendront lorsque la Commission sur le dialogue civique aura été créée, l’accent étant mis sur la création d’un plan d’action pour les activités futures et sur l’évaluation des activités.

Le principal partenaire institutionnel du projet a été le canton suisse de Neuchâtel. Plusieurs parties prenantes locales ont apporté leur soutien à l’intégration dans le cadre du projet :

- des représentant-e-s de plusieurs entités publiques (p. ex., divers services municipaux, le centre municipal de soutien à la famille, les services de police municipaux et provinciaux, le Bureau du gouvernement de la province de Lublin, des institutions culturelles et des organisations religieuses) ;

- des représentant-e-s de la société civile (ONG, fondations et associations dans le domaine de l’intégration, la migration et les questions relatives à la présence des ressortissant-e-s étrangers) ; ce groupe comprend actuellement une douzaine d’associations qui se réunissent régulièrement ;

- d’autres municipalités polonaises faisant partie du groupe de travail sur la migration et l’intégration au sein de l’Union des métropoles polonaises ;

- le programme des « Cités interculturelles » du Conseil de l’Europe.


Filtres par Filtres par
Topic
Anti-discrimination et égalité
Anti-rumeur
Entreprises et emploi
Communication et sensibilisation du public
Culture, loisirs et patrimoine
Développer une culture de l’ouverture et de l’interculturel
Education
Égalité des sexes et intersectorialité
Santé, Sécurité sociale et soutien aux familles
Logement et urbanisme
Leadership et engagement politique
Médiation et résolution des conflits
Multilinguisme
Participation politique et publique
Services publics et de proximité
Réfugiés
Religion et dialogue interreligieux
Roms
Sécurité et justice
Accueil et intégration sociale
Pays
Australie
Autriche
Canada
Croatie
Chypre
Danemark
France
Allemagne
Grèce
Islande
Irlande
Israël
Italie
Japon
Luxembourg
Mexique
Pays-Bas
Nouvelle Zélande
Norvège
Pologne
Portugal
Roumanie
Serbie
Corée du Sud
Espagne
Suède
Suisse
Ukraine
Royaume-Uni
Année
2015
2016
2017
2018
2019
2020
2021
2022
2023
2024
Reset Filter