La ville interculturelle construit ses politiques et son identité sur la reconnaissance explicite que la diversité peut représenter une ressource pour le développement de la société.

La première étape est donc l’adoption (et mise en œuvre) de stratégies visant à faciliter les rencontres et les échanges interculturels positifs, et promouvoir la participation active des résidents et des communautés dans le développement de la ville, en répondant aux besoins d’une population diverse. Le modèle politique d’ « intégration interculturelle » est étayé par de très nombreuses données issues de la recherche, des instruments juridiques internationaux variés, et de l’ensemble des contributions des villes membres du programme des Cités interculturelles, qui partagent leurs exemples de bonnes pratiques sur la gestion de la diversité, la résolution des conflits éventuels, et les bénéfices de l’avantage de la diversité.

Cette section offre des exemples d'approches interculturelles tendant à faciliter l'élaboration et mise en œuvre de stratégies interculturelles.

Modèle pour la collecte de Bonnes pratiques >>

Retour

Maison de la Paix et des Droits de l'Homme, & Eskura

2019 à maintenant
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF

La Maison de la Paix et des Droits de l'Homme est située dans le Palais d'Aiete. Le bâtiment était l'ancienne résidence d'été du dictateur général Franco, et depuis 2010, il accueille différents départements et entités locales qui se consacrent à la promotion de l'éducation et de la sensibilisation aux droits humains et aux processus de paix. Le symbolisme de sa récupération pour la société démocratique est donc immense.

Le programme des droits de l'homme souligne l'importance des droits et de la coexistence pacifique en favorisant la sensibilisation dans les écoles, la diffusion d'informations et de connaissances pertinentes par le biais d'activités culturelles (Festival du film sur les droits de l'homme) et la commémoration de journées internationales (LGTBI, Roms, droits de l'homme, réfugiés, etc.).

Le département de la coopération est chargé de gérer la politique locale de coopération et de développement, et aussi de coordonner les actions avec les ONG consacrées à ces sujets. La nouvelle stratégie locale de coopération au développement a en fait été élaborée conjointement par l'administration et la société civile. L'initiative " Donostia entre Mundos ", en collaboration avec le Département de la Diversité Culturelle, vise à promouvoir l'éducation sur ces thèmes dans le but de favoriser la transformation sociale.

En 2018, le Gouvernement Basque, le Conseil Provincial de Gipuzkoa et la municipalité de Donostia-San Sebastián ont signé un accord pour le lancement d'Eskura, un Centre de Ressources Pédagogiques pour les Droits de l'Homme à Aiete. Le Centre vise à promouvoir l'éducation aux droits de l'homme et à offrir des ressources éducatives à cette fin. Eskura proposera différents instruments pour promouvoir l'éducation et la sensibilisation aux droits de l'homme tels que du matériel audiovisuel, de la documentation, des textes ou des œuvres littéraires et musicales, etc. Le Centre Eskura collectera, produira et diffusera ces ressources et célébrera deux événements annuels : un séminaire international sur les droits de l'homme et une foire locale pour les ressources pédagogiques en matière de droits de l'homme. Le Centre Eskura se concentre également sur la promotion de la co-participation avec des entités sociales et d'autres acteurs institutionnels traitant des questions de droits de l'homme.

Parallèlement, des questions telles que l'égalité des sexes, la langue basque, la durabilité environnementale et le vieillissement sont des thèmes transversaux dans les différents domaines et actions qui se déroulent au Palais d'Aiete.

Il convient de mentionner que la structure administrative complexe des différents départements du Palais d'Aiete, tout en partageant un terrain d'entente et une perspective de travail, fait partie des différents domaines du conseil municipal. Le renforcement des liens entre la perspective interculturelle et l'approche des droits de l'homme, en particulier au niveau local, devrait être envisagé.


Filtres par Filtres par
Topic
Anti-discrimination et égalité
Anti-rumeur
Entreprises et emploi
Communication et sensibilisation du public
Culture, loisirs et patrimoine
Développer une culture de l’ouverture et de l’interculturel
Education
Égalité des sexes et intersectorialité
Santé, Sécurité sociale et soutien aux familles
Logement et urbanisme
Leadership et engagement politique
Médiation et résolution des conflits
Multilinguisme
Participation politique et publique
Services publics et de proximité
Réfugiés
Religion et dialogue interreligieux
Roms
Sécurité et justice
Accueil et intégration sociale
Pays
Australie
Autriche
Canada
Croatie
Chypre
Danemark
France
Allemagne
Grèce
Islande
Irlande
Israël
Italie
Japon
Luxembourg
Mexique
Pays-Bas
Nouvelle Zélande
Norvège
Pologne
Portugal
Roumanie
Serbie
Corée du Sud
Espagne
Suède
Suisse
Ukraine
Royaume-Uni
Année
2015
2016
2017
2018
2019
2020
2021
Reset Filter