La ville interculturelle construit ses politiques et son identité sur la reconnaissance explicite que la diversité peut représenter une ressource pour le développement de la société.

La première étape est donc l’adoption (et mise en œuvre) de stratégies visant à faciliter les rencontres et les échanges interculturels positifs, et promouvoir la participation active des résidents et des communautés dans le développement de la ville, en répondant aux besoins d’une population diverse. Le modèle politique d’ « intégration interculturelle » est étayé par de très nombreuses données issues de la recherche, des instruments juridiques internationaux variés, et de l’ensemble des contributions des villes membres du programme des Cités interculturelles, qui partagent leurs exemples de bonnes pratiques sur la gestion de la diversité, la résolution des conflits éventuels, et les bénéfices de l’avantage de la diversité.

Cette section offre des exemples d'approches interculturelles tendant à faciliter l'élaboration et mise en œuvre de stratégies interculturelles.

Retour

La Maison de la paix et des droits de l’homme

Un espace de réflexion, de réconciliation et de reconstruction d’une société interculturelle

La ville a choisi une nouvelle institution pour incarner cette somme de connaissances, d’expérience et d’aspiration : la Maison de la paix et des droits de l’homme. Dans l’un des textes fondateurs de cette institution, la municipalité déclare :

« Nous sommes convaincus que le dialogue interculturel, le renforcement de la cohésion sociale, le respect de la diversité et la promotion des droits de l’homme, sont les critères qui doivent inspirer la conception et l’exécution des politiques locales, en privilégiant la valeur du rôle des villes en tant que territoires où les gens de différentes origines et idées se rencontrent et cohabitent.

La culture de paix dépend avant tout des processus et des méthodes d’éducation pour résoudre les conflits dans le respect des droits de l’homme, du dialogue et de la médiation. En ce sens, nous devons tous, depuis nos propres villes, contribuer à créer un nouvel ordre mondial à l’aide de structures et de mécanismes visant à éradiquer la violence directe sous toutes ses formes, mais aussi la violence structurelle (pauvreté, exclusion sociale, inégalité économique et sociale, inégalité entre les hommes et les femmes, exclusion fondée sur le genre, la culture, etc.). »

Elle a acquis un important édifice, le Palacio de Aiete Jauriegia, ancienne résidence d’été du général Franco, et le transformera en centre d’excellence chargé de toute une série de missions.

  • Formation, éducation et recherche :
    • Bourses d’études et de recherches
    • Promotion des échanges entre enseignants et chercheurs
    • Commande d’études sur des thèmes spécifiques
    • Conception et élaboration de projets éducatifs
    • Expérience pratique pour les étudiants dans des organisations internationales et des ministères, des secteurs de l’administration publique, des ONG, des sociétés ou des organisations civiles
  • Promotion d’une plus grande connaissance et sensibilité par le biais de programmes annuels, par exemple :
    • Accord de collaboration avec l’UPV-EHU (Université du Pays Basque)
    • Festival du film des droits de l’homme
    • Célébration de journées importantes : Journée universelle de l’enfance, Journée de l’enfance, Journée des droits de l’homme, etc.
    • Concours de peintures et d’écriture de nouvelles pour les enfants et les jeunes adultes
    • Programme d’expositions
    • Programme « Donostia entre Mundos/San Sebastián Munduen artean »
    • Programme contre la violence sexiste des hommes
    • Saisons de conférences et discussions en table ronde
    • Publication du programme des droits de l’homme
    • Campagne didactique « Let’s Imagine Peace »
  • En souvenir et reconnaissance de toutes les personnes dont les droits de l’homme ont été bafoués :
    • Élaboration du projet « Jardin de mémoire »
    • Activités avec le Forum des victimes (au niveau local)
    • Événements de reconnaissance au mémorial Oroimena, à Alderdi Eder : « Une flamme en leur mémoire. un appel à la paix »
    • Commémoration de la journée européenne en mémoire des victimes du terrorisme (11 mars)
    • Présentation des médailles et des témoignages de reconnaissance
  • Information et conseil :
    • Information et orientation de base, directe, personnelle sur les droits de l’homme
    • Conseil juridique et aide psychologique directe
    • Formation sur l’égalité entre hommes et femmes, et lutte contre la discrimination
    • Information des citoyens sur le droit à la liberté de choix sexuel, les droits du citoyen, la pluralité et la diversité religieuse, ethnique et culturelle
    • Formation, débats et forums de réflexion sur les inégalités entre Nord et Sud
  • Études et documentation :
    • Archives cinématographiques spécialisées dans les droits de l’homme, en étroite collaboration avec des institutions culturelles locales (unité cinématographique de Donostia Kultura, Tabakalera et Archives cinématographiques basques)
    • Ressources éducatives pour les formations sur les questions relatives aux droits de l’homme
    • Information et conseil sur les jeux et les jeux vidéo collaboratifs (Intered, Games for Change)
  • Reconnaissance et renforcement des mouvements sociaux en faveur des droits de l’homme, de la justice et de la solidarité :
    • Aide économique
    • Mise à disposition d’équipements municipaux
    • Promotion d’initiatives conjointes en faveur de la paix, du respect des droits civils, de la non-discrimination et de la solidarité
    • Participation à des campagnes nationales et internationales en faveur de la paix et de la démilitarisation
    • Collaboration avec l’association basque Euskal Fondoa
    • Coopération à des programmes de développement
    • Mise à disposition temporaire d’espace pour des activités et des campagnes spécifiques
    • Participation à des missions pour la paix et à des tâches d’observation des élections locales
  • Diffusion : publications et site web

Le centre a ouvert ses portes en septembre 2010 avec une équipe de six personnes.


Filtres par Filtres par
Topic
Anti-discrimination et égalité
Anti-rumeur
Entreprises et emploi
Communication et sensibilisation du public
Culture, loisirs et patrimoine
Développer une culture de l’ouverture et de l’interculturel
Education
Égalité des sexes et intersectorialité
Santé, Sécurité sociale et soutien aux familles
Logement et urbanisme
Leadership et engagement politique
Médiation et résolution des conflits
Multilinguisme
Participation politique et publique
Services publics et de proximité
Réfugiés
Religion et dialogue interreligieux
Roms
Sécurité et justice
Accueil et intégration sociale
Pays
Australie
Autriche
Canada
Croatie
Chypre
Danemark
France
Allemagne
Grèce
Islande
Irlande
Israël
Italie
Japon
Pays-Bas
Nouvelle Zélande
Norvège
Portugal
Serbie
Espagne
Suède
Suisse
Ukraine
Royaume-Uni
Année
2015
2016
2017
2018
2019
2020
2021
Reset Filter