Retour

Bilbao adopte sa troisième stratégie en tant que Cité interculturelle

19 janvier 2022
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Bilbao adopte sa troisième stratégie en tant que Cité interculturelle

En décembre 2021, le conseil municipal de Bilbao a présenté publiquement son troisième plan « Bilbao Cité Interculturelle » (PCI), qui contient 83 actions spécifiques et de nouveaux outils pour renforcer la transversalité et la participation.

Issu d'un processus participatif, le PCI est divisé en 10 domaines généraux et 6 domaines d'intervention sectorielles.

Il s'agit d'un outil qui fournira un cadre pour l'action interdépartementale, impliquant et coordonnant tous les services et le personnel de la ville.

Lors du lancement public, le maire de Bilbao, Juan Mari Aburto, a déclaré que "ce plan reflète la fierté de Bilbao pour sa pluralité sociale" et contient l'engagement politique nécessaire qui permettra à chacun-e "de promouvoir et de défendre cette pluralité, tout en consolidant la ville en tant que municipalité socialement unie, sans perdre son identité". Il a également réitéré son engagement en faveur d'une égalité réelle et a souligné qu'une ville qui considère la diversité comme une valeur génératrice de nouvelles opportunités économiques, sociales et culturelles, sera plus à même de tirer parti de nouvelles idées, d'apprendre de pratiques et d'expériences culturelles différentes, et de réaliser des échanges positifs entre des personnes de cultures et de styles de vie différents.

Le contexte

La capitale de la Biscaye est une ville de plus en plus diversifiée. La population de Bilbao est composée de quelque 347 000 personnes, dont 10% (34 878 personnes) sont de nationalité étrangère. En tenant compte des personnes naturalisées en Espagne, les résident-e-s d'origine étrangère représentent 14,6% (50 791 personnes) des citoyen-ne-s de la municipalité.

Consciente de sa diversité ainsi que de la nécessité de la gérer de manière intelligente et créative afin de renforcer la cohésion sociale et de promouvoir le développement économique sans perdre son identité, la mairie de Bilbao a développé des plans interculturels successifs pour réaliser l'avantage de la diversité. En 2011, elle a approuvé le 1er plan municipal pour la gestion de la diversité bi-ouvert, et en 2017, le 2ème plan municipal pour la citoyenneté et la diversité. Le troisième et actuel s'appuie sur l'évaluation approfondie des expériences précédentes grâce, entre autres, à l'indice ICC.

Évaluation du plan 2nd

L'évaluation du 2ème plan a été réalisée de manière participative, en impliquant les services de la ville, la société civile et les habitant-e-s des différents quartiers, avec un accent particulier sur la contribution du Conseil local d'immigration (CLI).

Les principales conclusions sont positives, tant pour ce qui concerne la conception du plan que sa mise en œuvre, 76% des actions prévues ayant été pleinement réalisées. La flexibilité du plan a été particulièrement saluée, notamment au regard de sa capacité à s'adapter aux circonstances de la pandémie de COVID-19.

Les améliorations possibles concernent la participation sociale et citoyenne et une coordination plus cohérente et transversale des politiques.

Le 3ème Plan : une feuille de route qui met en avant les avantages de la transversalité

L'objectif poursuivi par le conseil municipal avec la mise en œuvre de ce nouveau PCI est de renforcer l'intégration, la coexistence des citoyen-ne-s et la cohésion sociétale, par des interventions dans tous les domaines de la politique publique.

Le plan fournit donc un cadre pour l'action interdépartementale et contient une stratégie locale commune pour l'articulation de politiques publiques qui favorisent la coexistence et la cohésion sociale dans la diversité, sur la base du consensus et de la participation de tous les secteurs concernés.

En outre, il s'agit d'un plan qui établit un modèle de gestion de la diversité fondé sur l'interculturalité, c'est-à-dire sur les principes d'égalité réelle, d'avantage de la diversité, d'interaction positive et de sentiment d'appartenance. Il n'est pas destiné à rester déclaratif : au contraire, il se déploie en actions concrètes qui appliquent ces principes dans les différents domaines d'intervention de la municipalité. Enfin, il est conçu comme un document de travail qui peut évoluer et s'adapter au fil du temps.

83 ACTIONS ET 16 DOMAINES

Le 3ème PCI de Bilbao est divisé en 10 domaines généraux et 6 domaines d'intervention sectorielles, avec un total de 83 actions axées sur quatre priorités : i.) politiques d'accueil, ii.) sensibilisation et impact social, iii.) intervention auprès des groupes de personnes migrantes présentant une plus grande vulnérabilité sociale, iv.) participation et interaction.

Les domaines généraux établissent un cadre commun pour le développement de politiques et d'actions locales générales ; les domaines sectoriels intègrent le prisme interculturel dans les lignes de travail existantes, permettant ainsi de promouvoir l’avantage de la diversité et les principes d'inclusion.

Parmi les 83 actions proposées pour la mise en œuvre du plan, 12 d'entre elles se distinguent comme des actions stratégiques en raison de leur impact et de leur portée :

  • La mise en place de commissions de suivi politique et technique "inter-sectoriel" pour l'évaluation continue du PCI ;
  • Renforcer le Conseil local de l'immigration et sa participation aux espaces et activités locaux;
  • Un plan de formation interculturelle pour le personnel municipal, afin d'améliorer leur compétence interculturelle ;
  • Renforcer la participation de la ville au réseau international ICC et à la RECI (réseau espagnol de villes interculturelles) ;
  • Mise en œuvre de la stratégie de communication de la Cité interculturelle de Bilbao ;
  • Mise en place d'un guide de ressources en ligne multilingue ;
  • Intervention auprès des jeunes sans références familiales ;
  • Mise en œuvre du programme sur la santé et la violence faite aux femmes ;
  • Poursuite de la stratégie de sensibilisation sociale contre les rumeurs ;
  • Actions publiques pour commémorer les journées reconnues internationalement ;
  • Un programme de sensibilisation interculturelle à mettre en œuvre dans l'environnement scolaire ;
  • et le projet d'intervention communautaire interculturelle "Auzoak Abian" réalisé à Errekalde.

Ce nouveau Plan représente une continuité des actions incluses dans la phase précédente car elles ont été reconnues comme valides et pertinentes dans l'évaluation réalisée. En même temps, il ajoute de nouvelles actions pour renforcer le développement stratégique de Bilbao en tant que Cité Interculturelle.

Il convient de mentionner que le nouveau plan intègre davantage l'égalité entre les femmes et les hommes comme l'une de ses perspectives transversales, en tenant compte des caractéristiques spécifiques des femmes d'origine étrangère et de leur risque de subir des discriminations multiples. Pour cette raison, un rapport d'évaluation de l'impact sur le genre a été produit avant la préparation du PCI.

Enfin, ce PCI3rd est bien aligné avec le Plan de mandat municipal, la Charte des valeurs de Bilbao et la Charte européenne pour la sauvegarde des droits humains dans la ville, et prend les Objectifs de développement durable (ODD) 2030 comme cadre de référence. Il est également directement lié au cadre conceptuel et opérationnel du programme Cités interculturelles et aux travaux du Comité d'experts du Conseil de l'Europe sur l'intégration interculturelle des personnes migrantes.


Médias sociaux Médias sociaux