Témoignages

 

Au fil des ans, de nombreux experts ont été impliqués dans la Convention de Budapest sur la cybercriminalité d'une manière ou d'une autre, soit en tant que membre ou observateur du Comité de la Convention sur la cybercriminalité, soit en tant que praticien appliquant les dispositions de ce traité, soit dans des activités liées au renforcement des capacités en matière de cybercriminalité, soit d'une autre manière.

Découvrez avec nous certaines des histoires et expériences partagées avec la Convention de Budapest !



Denise Frago Piedra
Técnica Judicial, Ministerio Publico, Costa Rica


"Para el Ministerio Público de Costa Rica, el acercamiento que se ha mantenido a lo largo del tiempo con el Consejo de Europa, en sus diversos espacios (Curso básico y avanzado para formadores costarricenses, Apoyo a la impartición nacional, Misiones consultivas, Talleres de formación entre profesionales, Reuniones de trabajo, Consejo Directivo, etc), han sido de mucho provecho, ya que las fiscalas y fiscales han actualizado y puesto en práctica sus conocimientos en los expedientes que tienen bajo su responsabilidad, teniendo mejores herramientas para el abordaje del fenómeno del cibercrimen, el tratamiento de la evidencia digital así como las ejecución de mejoras en temas como Cooperación Internacional."

 

Version française  Pour le ministère public du Costa Rica, le rapprochement qui s'est opéré au fil du temps avec le Conseil de l'Europe, dans ses différents forums (cours de base et de perfectionnement pour les formateurs costariciens, soutien au ministère public national, missions consultatives, ateliers de formation pour les professionnels, réunions de travail, Conseil d'administration, etc, ont été très bénéfiques, car les procureurs ont actualisé et mis en pratique leurs connaissances dans les affaires dont ils sont responsables, disposant de meilleurs outils pour faire face au phénomène de la cybercriminalité, au traitement des preuves numériques ainsi qu'à la mise en œuvre d'améliorations dans des domaines tels que la coopération internationale.



Jefferson Rolando Rojas Rodríguez
Coordinador Grupo de Informatica Forense / Direccion Cuerpo Tecnica de Investigacion


"La Fiscalía General de la nación de la República de Colombia, se honra en poder participar desde hace varios años inicialmente como observador y posteriormente como país miembro del convenio de Budapest, para nuestra institución es un logro muy importante el poder pertenecer a este selecto grupo y fortalecer las estrategias para combatir el cibercrimen como uno de los delitos más cometidos en Colombia actualmente, seguimos dispuestos a trabajar y a crear lazos de Unión entre los países miembros."

 

Version française  "Pour notre institution, c'est une réussite très importante que d'appartenir à ce groupe restreint et de renforcer les stratégies de lutte contre la cybercriminalité, qui est l'un des crimes les plus commis en Colombie aujourd'hui. Nous restons disposés à travailler et à créer des liens d'union entre les pays membres".

Antonio Segovia Arancibia
Director, Unidad de Cooperacion Internacional y Extradiciones (UCIEX)


"La Fiscalía de Chile comenzó a participar activamente en el T-CY y PDP el año 2017, cuando entró en vigor el Convenio de Budapest para nuestro país. Han sido años de trabajo y aprendizaje, en los cuales hemos tenido el privilegio de aportar nuestra mirada y experiencia en la redacción del Segundo Protocolo Adicional, a la vez que conocer las buenas prácticas y nudos críticos experimentados por otros países. Agradecemos especialmente a la Secretaría por el liderazgo demostrado durante todo el proceso, que culminará con un instrumento internacional que permitirá enfrentar de manera eficaz el cibercrimen a través de nuevas herramientas de cooperación internacional que estamos seguros marcarán un nuevo paradigma en la materia. Muchas gracias!"

 

Version française  " Le Bureau du Procureur du Chili a commencé à participer activement au T-CY et au PDP en 2017, lorsque la Convention de Budapest est entrée en vigueur pour notre pays. Ce sont des années de travail et d'apprentissage, au cours desquelles nous avons eu le privilège d'apporter notre point de vue et notre expérience dans la rédaction du deuxième protocole additionnel, ainsi que d'apprendre les bonnes pratiques et les problèmes critiques rencontrés par d'autres pays. Nous sommes particulièrement reconnaissants au Secrétariat pour le leadership dont il a fait preuve tout au long du processus, qui aboutira à un instrument international qui nous permettra de lutter efficacement contre la cybercriminalité grâce à de nouveaux outils de coopération internationale qui, nous en sommes certains, établiront un nouveau paradigme dans ce domaine. Merci beaucoup !"

Francesco Cajani
Counter terrorism Department - Prosecutor’s office at the Court of Law in Milan


 

“On the opposite leaf, the land of Knossos
Rising out of the sea: here was the horn-cruel bull […]
Also shown:
The bewildering, intricate maze –
Nerver got through until Daedalus, out of pity
For infatuated Ariadne
Guided a prince’s blind footsteps
With a payout of thread, past every wrong turn
And every dead end he himself had devised
And constructed”

S. HEANEY, Aeneid Book VI


"When in December 2014 I expressed my willingness to be part of the Council of Europe Cloud Evidence Group, it was ten years since I really felt lost - as an Italian Public Prosecutor dealing with cybercrime - in the intricate maze of the Internet, looking for any trace (and expecially the ones that only an Internet Service Provider could disclose to me, even if that ISP is located abroad but with its services offered in my territory) in order to navigate an investigation

Since then the Minotaur has become, day after day, ever bigger and more dangerous, also with the contribution of many companies that – in the same way as Phasiphae – gave him life thanks to the pride of Minos who had preferred to take personal advantage of the gift he had received.  But today I trust that the Second Additional Protocol to the Budapest Convention on cybercrime can really represent the Ariadne's thread that we desperately need by now to get out of the labyrinth.

I am sure that each of the Member States of the Council of Europe, after the effort of all these last four years in working together, will be able to take up this new challenge: we owe it to a more peaceful future for our children and, even before that, to the victims of cybercrime who have remained without Justice until today."

 

Version française "Quand, en décembre 2014, j'ai exprimé ma volonté de faire partie du Cloud Evidence Group du Conseil de l'Europe, cela faisait dix ans que je me sentais vraiment perdu - en tant que procureur italien chargé de la cybercriminalité - dans le labyrinthe complexe d'Internet, à la recherche de n'importe quelle trace (et surtout de celles que seul un fournisseur d'accès à Internet pourrait me révéler, même si ce dernier est situé à l'étranger mais que ses services sont offerts sur mon territoire) afin de faire avancer une enquête. Depuis lors, le Minotaure est devenu, jour après jour, toujours plus grand et plus dangereux, également avec la contribution de nombreuses entreprises qui - de la même manière que Phasiphae - lui ont donné vie grâce à l'orgueil de Minos qui avait préféré profiter personnellement du cadeau qu'il avait reçu.  Mais aujourd'hui, je suis convaincu que le deuxième protocole additionnel à la Convention de Budapest sur la cybercriminalité peut vraiment représenter le fil d'Ariane dont nous avons désespérément besoin pour sortir du labyrinthe. Je suis sûr que chacun des Etats membres du Conseil de l'Europe, après l'effort de ces quatre dernières années de travail en commun, saura relever ce nouveau défi : nous le devons à un avenir plus serein pour nos enfants et, avant même cela, aux victimes de la cybercriminalité qui sont restées sans Justice jusqu'à aujourd'hui."



dr. sc. Arben Murtezić
JU Centar za edukaciju sudija i tužilaca u Federaciji Bosne i Hercegovine / Public Institution Centre for Judicial and Prosecutorial Training of Federation of Bosnia and Herzegovina


"Global success of the Budapest Convention is the result of the universal standards and feasible solutions embodied in its text. 2nd Additional Protocol is needed and natural step forward on the right way that is chosen two decades ago."

 

Version française "Le succès mondial de la Convention de Budapest est le résultat des normes universelles et des solutions réalisables contenues dans son texte. Le deuxième protocole additionnel est un pas en avant nécessaire et naturel sur la bonne voie choisie il y a deux décennies."



Jacqueline Pisani
Policy Officer, Ministry for Justice and Governance, Malta


"This experience provided for an exceptional opportunity for a horizontal exchange of experiences, views, observations and good practices with experts and professionals worldwide. The Second Additional Protocol is a big step forward in the fight against cyber-related crimes, and we are therefore confident that this Protocol will constitute a fast and effective collaborative tool that removes the barrier of conflicting obligations between State Parties, thus providing victims of crime online an increased expectation of justice. It was truly an honour to be part of this achievement."

 

version française "Cette expérience a constitué une occasion exceptionnelle d'échanger horizontalement des expériences, des points de vue, des observations et des bonnes pratiques avec des experts et des professionnels du monde entier. Le deuxième protocole additionnel est un grand pas en avant dans la lutte contre les cybercrimes, et nous sommes donc convaincus que ce protocole constituera un outil de collaboration rapide et efficace qui lève la barrière des obligations contradictoires entre les États parties, offrant ainsi aux victimes de la criminalité en ligne une attente accrue de justice. C'était vraiment un honneur de participer à cette réalisation".

en savoir plus en savoir plus