Deuxième Protocole additionnel à la Convention sur la cybercriminalité relatif au renforcement de la coopération et de la divulgation de preuves électroniques (STCE n° 224) 

Alors que la cybercriminalité prolifère et que la complexité de l'obtention de preuves électroniques susceptibles d'être stockées dans des juridictions étrangères, multiples, mouvantes ou inconnues s'accroît, les pouvoirs des services répressifs sont limités par les frontières territoriales. En conséquence, seule une très faible part de la cybercriminalité signalée aux autorités de justice pénale donne lieu à des poursuites ou à des décisions de justice.

Le protocole répond à ce défi et fournit des outils permettant de renforcer la coopération et la divulgation des preuves électroniques - comme la coopération directe avec les fournisseurs de services et les bureaux d'enregistrement, des moyens efficaces d'obtenir des informations sur les abonnés et des données relatives au trafic, une coopération immédiate en cas d'urgence ou des enquêtes conjointes - qui sont soumis à un système de droits de l'homme et d'État de droit, y compris des garanties en matière de protection des données.

 

Outils du deuxième protocole additionnel
  • Demandes directes aux bureaux d'enregistrement dans d'autres juridictions pour obtenir des informations sur l'enregistrement de noms de domaine
  • Coopération directe avec les fournisseurs de services dans d'autres juridictions pour obtenir des informations sur les abonnés
  • Moyens plus efficaces pour obtenir des informations sur les abonnés et des données relatives au trafic par le biais d'une coopération de gouvernement à gouvernement
  • Coopération rapide dans les situations d'urgence
  • Joint investigation teams and joint investigations
  • Visioconférence

+      un système solide de garanties en matière de droits de l'homme et d'État de droit, notamment pour la protection des données à caractère personnel

dernières actualités dernières actualités
dates clés dates clés

 13 juin 2022
Le Costa Rica devient le 24ème pays signataire


20 mai 2022
L'Andorre devient le 23ème pays signataire


12 mai 2022
22 Parties signent le Deuxième Protocole additionnel lors de la conférence d'ouverture à la signature [Autriche, Belgique, Bulgarie, Chili, Colombie, Espagne, Estonie, Finlande, Islande, Italie, Japon, Lituanie, Luxembourg, Maroc, Monténégro, Macédoine du Nord, Pays-Bas, Portugal, Roumanie, Serbie, Suède et les Etats-Unis d'Amérique].


 17 novembre 2021
Le Deuxième Protocole additionnel est adopté par le Comité des Ministres

 
#cyber2AP

Ouverture à signature, 12 mai 2022

Regardez les vidéos de l'événement, parcourez la galerie de photos et lisez toutes les ressources des membres du panel sur la page de l'événement.

  Vidéo de présentation

 

  • Regardez la vidéo en FR ou ES