Bienvenue dans cette édition entièrement mise à jour et enrichie de Repères, le manuel pour la pratique de l’éducation aux droits de l’homme avec les jeunes !

Repères est paru pour la première fois en 2002 dans le cadre du Programme jeunesse d’éducation aux droits de l’homme de la Direction de la Jeunesse et du Sport du Conseil de l’Europe.

Ce programme avait été mis en oeuvre parce que l’éducation aux droits de l’homme – autrement dit, les activités et les programmes éducatifs axés sur la promotion de l’égale dignité humaine – était et reste un outil indispensable au développement d’une dimension européenne de la citoyenneté démocratique pour tous les jeunes et à la promotion d’une culture de droits de l’homme universels. (Lire la suite)

Message de la Secrétaire Générale

Image:Thorbjørn Jagland, Secretary General of the Council of Europe

Il ne suffit pas que les enfants et les adolescents se contentent de respecter les droits de l’homme. Afin que nos jeunes intègrent une culture des droits de l’homme et comprennent comment avoir accès à ces droits – et comment les sauvegarder, les défendre et les faire connaître – ils ont besoin d’une éducation  spécialement conçue à cette fin.

Repères a été publié pour la première fois en 2002. Depuis cette date, il a permis à des dizaines de professionnels et acteurs de la société civile de faire entrer l’éducation aux droits de l’homme dans les vies d’innombrables jeunes en Europe et dans le monde entier. Traduit en 31 langues, il a joué un rôle essentiel dans la conception d’approches fondées sur les droits de l’homme des politiques et du travail de jeunesse. Ainsi naît une sensibilisation aux droits de l’homme qui responsabilise les  apprenants, les accompagne tout au long de leur vie et peut être transmise aux générations futures. Il ne s’agit pas simplement d’apprendre, mais de renforcer la citoyenneté démocratique à long terme.

Il est d’une importance vitale que les jeunes aient la chance de voir la vie à travers ce prisme. Notre monde en mutation rapide fait naître beaucoup d’appréhension et de peur, alimentées à la fois par les tendances à long terme et par les événements actuels. Ces défis peuvent sembler insurmontables. Si on les envisage sous l’angle des droits de l’homme, cela peut apporter réconfort et confiance dans la capacité de nos sociétés à appliquer des principes éthiques à des problèmes extrêmement complexes : à savoir que les gens peuvent et doivent être soutenus et protégés même dans les moments les plus éprouvants.

Ce savoir est un précieux cadeau.

Je suis certaine que Repères continuera de guider les professionnels de l’éducation aux droits de l’homme dans leur travail fondamental.

 

Marija Pejčinović Burić