La municipalité de Vila Verde est un territoire de référence pour l'alliance entre son identité historique et la modernité. Elle associe la tradition et le vaste patrimoine à l'innovation et au développement durable, comme stratégie de valorisation de la qualité de vie. Outre l'héritage architectural et culturel qui s'étend sur l'ensemble des « arrondissements », le patrimoine naturel et paysager s'étend du sommet des montagnes, comme Santo António Mixões da Serra, aux zones riveraines, depuis les rivières Neiva et Vade, jusqu'aux rivières Homem et Cávado.

Statut de la ville Statut de la ville
profil et activités profil et activités

Fondée le 24 octobre 1855, la municipalité compte actuellement 33 « arrondissements » et une population d'environ 47 000 habitant-e-s, réparti-e-s de manière équilibrée sur ses plus de 228 kilomètres carrés de longueur. Elle est située entre les limites de la ville de Braga et le district de Viana do Castelo.

Les "Lenços dos Namorados" (écharpes de la Saint-Valentin) et le programme "Dating Portugal", ainsi que la Route des récoltes et les multiples festivités profanes-religieuses qui se déroulent dans les arrondissements tout au long de l'année, sont le reflet de l'identité de la municipalité et de sa population, fortement marquée au fil des siècles par l'émigration aux quatre coins du monde.

Grâce à cette interculturalité, la population de la commune est aujourd'hui pleinement et naturellement intégrée, comprenant des résident-e-s de différents pays de différents continents. La municipalité de Vila Verde entretient également des initiatives de jumelage avec des communautés municipales étrangères, telles que Lohmar (Allemagne), Petit-Couronne (France) et Bom Despacho (Brésil).

Au fil du temps, les différentes générations de Vila Verde ont su cultiver l'ouverture et l'interrelation avec d'autres régions et pays. Depuis les "Lenços dos Namorados" brodés par les femmes locales pour les amoureux partis au Brésil et, plus tard, à la guerre, jusqu'à l'atmosphère des fêtes populaires et des traditions locales également animées par le retour des émigrant-e-s, la dynamique socioculturelle et économique de la commune résulte en grande partie du pari stratégique de la municipalité dans la valorisation innovante du patrimoine et de l'identité de cette commune.

Vila Verde compte également une importante communauté de personnes roms portugais, estimée à environ 300 personnes, avec laquelle la municipalité travaille au quotidien pour assurer une inclusion totale et un engagement actif dans la vie de la ville. Un exemple en est le projet CigaGiro E8G, qui intervient auprès des communautés de Lugar de Regalde et Lugar do Monte (Cabanelas), Moure, Soutelo et Parada de Gatim dans le but de promouvoir l'inclusion sociale, l'égalité, la citoyenneté active et la non-discrimination des jeunes et des enfants et de leurs familles, y compris les familles roms.

La municipalité se distingue par sa qualité de vie, ses possibilités de loisirs, la disponibilité d'espaces naturels et de vie rurale, le fait qu'elle ne manque pas d'emplois et le développement d'opportunités économiques. En outre, sa valeur ajoutée gastronomique réside dans des produits d'épicerie fine tels que le célèbre pudding "Abade de Priscos", qui est né à Vila Verde, et le riz "pica-no-chão" comme "drapeau" de sa cuisine typique de la région du Minho.

Index des "Cités interculturelles" Index des "Cités interculturelles"

maire maire

Julia RODRIGUES

réseau - portugal réseau - portugal