Carthagène est la deuxième ville la plus importante dela région de Murcie, dans le sud-ouest de l'Espagne. D'une grande valeur archéologique, Carthagène a rencontré diverses cultures et civilisations au cours de son histoire tri-millénaire. Le secteur des services (tourisme), l'industrie (chimique et navale) et l'agriculture sont ses principales sources d'emploi aujourd'hui.

Statut de la ville Statut de la ville
Diversité de la population Diversité de la population

Avec une population de 217,998 habitants en janvier 2012, Carthagène est la deuxième plus grande municipalité de la région. Le groupe ethnique le plus important - les personnes d'origine espagnole - représente 85,8% des habitants de la ville. Les résidents étrangers sans nationalité espagnole compte pour 14,2% de la population de la ville. Le plus grand groupe minoritaire de la ville vient du Maroc (6%). D'autres groupes minoritaires sont constitués majoritairement de femmes venant du Royaume-Uni, d'Amérique latine (Equateur, Colombie, Bolivie) et d'Europe de l'Est (Roumanie, Ukraine, Bulgarie), qui pris ensemble, représentent 4,7% de la population de la ville. Des populations roms ont également été recensées dans certaines régions.

Profil et activités Profil et activités

Le conseil de la ville de Cartaghène travaille sur l'interculturalité et la gestion de la diversité depuis 1992. Il a commencé une action commune avec toutes les entités et les ONG de la région, considérant que la puissance publique doit entreprendre des actions qui favorisent une coexistence adéquate, garantissent une attention particulière à de nouvelles situations et acceptent des compétences en vertu de la Loi sur les étrangers. Le travail qui a été réalisé par la mairie de la ville de Carthagène est principalement basé sur la promotion de mesures visant à des processus d'intégration, à la stabilisation de la coexistence, au dialogue interculturel, à la cohésion sociale et au développement.

Le gouvernement de Carthagène a respecté et célébré l'Année européenne contre le racisme (1997) et l'Année européenne du dialogue interculturel (2008) et travaille conjointement avec les coordinateurs qui sont sur le terrain, des associations ainsi que des collectifs d'intégration et d'immigrants. Il a créé ce modèle de travail comme l'un de ses principes pour des politiques interculturelles.

En 2007, le programme de l'Immigration et de la coopération a été incorporé dans la structure municipale pour accroître le dynamisme de la gestion de la diversité dans les différents domaines municipaux..

Index des "Cités interculturelles" Index des "Cités interculturelles"
bonnes pratiques bonnes pratiques

maire maire

Ana BELÉN CASTEJÓN HERNÁNDEZ

réseau -Espagne réseau -Espagne