Action pilote des Cités interculturelles

 

Connecteurs de diversité pour les start-ups : L’art du métissage est un projet pilote sur deux ans qui explore des exemples de bonne pratique des incubateurs, villes, entreprises, financeurs privés ou mécènes pour proposer un modèle de connecteurs de diversité.

Les micro-entreprises et les PME créent la plupart des nouveaux emplois dans de nombreuses villes européennes, et nombre de ces entreprises appartiennent à des personnes issues de groupes sous représentés. La croissance et la durée de vie des micro start-ups sont une priorités pour beaucoup de villes. De nombreuses villes européennes créent des incubateurs pour aider ces start-ups, et des études montrent que celles qui participent à ces incubateurs ont davantage de chance de prospérer et de durer. Les incubateurs ont tendance à ne recruter que des start-ups tendance dans le high-tech, à valeur ajoutée et à fort potentiel de développement.

Certaines villes européennes accueillent aussi des incubateurs pour des start-ups détenues par des groupes sous représentés (ci-après dénommées start-ups sous représentées). Elles leur fournissent des services tels que des outils de développement personnel pour augmenter la confiance en soi,  l’ambition des entrepreneurs, et des outils de formation culturelle et de développement professionnel comme par exemple, l’apprentissage de la langue des affaires et des connaissances juridiques spécifiques.

 

Objectifs du projet

Grâce à ce projet pilote, nous souhaitons reconfigurer ces incubateurs pour qu’ils deviennent des connecteurs de diversité, des espaces de travail où des start-ups et des start-ups sous-représentées partagent l’espace de travail et les prestations de service. Ces connecteurs de diversité proposent des services généraux comme la formation technique, l’accès à des financeurs potentiels, les espaces de réunion, etc. ainsi que des services spécifiques pour des start-ups sous représentées. Ils vont accélérer la courbe d’apprentissage pour les start-ups sous représentées tout en fournissant une expertise des marchés inexploités aux autres start-ups. D’un côté, les start-ups sous-représentées apprendront des start-ups, auront un meilleur accès aux finances et auront accès à des réseaux commerciaux nouveaux et établis. D’un autre côté, les start-ups bénéficieront de cette interaction avec les start-ups sous-représentées, qui perçoivent le monde sous un angle différent, s’adresseront à différents marchés et auront accès à différentes compétences.

 

Résultats

Grâce au projet Connecteurs de diversité pour les start-ups : L’art du métissage,  les cités interculturelles participantes, les incubateurs et les financiers privés ou les mécènes,  participeront à des ateliers et visiteront des incubateurs dans des villes européennes qui ont l’expérience dans ce domaine. Les participants auront également la possibilité de développer leur expertise en accédant à la page web des connecteurs de diversité où ils pourront trouver des interviews avec des experts et des exemples de bonnes pratiques de participants et autres. Ils obtiendront également un plan leur expliquant comment retravailler et/ou créer des incubateurs pour devenir des connecteurs de diversité.