Barakaldo est composé d'un mélange de cultures. À la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, la municipalité s'est développée en raison des processus de migration et d'industrialisation jusqu'à devenir la capitale régionale de la Rive gauche de Biscaye. Aujourd'hui, elle est la quatrième ville la plus peuplée du Pays Basque et la deuxième de la province, avec 102 242 habitant-e-s (données du recensement municipal de février 2020).

Le passé industriel a transformé la ville en un territoire accueillant, dynamique et vivant, composé de voisins de différentes régions d'Espagne. Comme les villes voisines, Barakaldo a connu dans les années 90 une reconversion industrielle sans précédent, transformant le territoire en une ville de services moderne et accessible.

Dans ce cadre de transformation sociale et urbaine passionnante, la ville a réussi à protéger les ressources naturelles environnantes, sans oublier les traces de son passé sidérurgique plus récent.

Statut de la ville Statut de la ville
diversité de la population diversité de la population

Barakaldo s'est consolidée en tant que lieu d'accueil et d'établissement pour les migrations internationales, qui représentent 10,8 % de la population totale de la municipalité (février 2020). Sans aucun doute, l'arrivée de personnes d’origine étrangère constitue aujourd'hui l'un des facteurs de changement les plus pertinents à Barakaldo. Ce processus de changement implique des défis dans la structure et les priorités de la ville. En outre, il implique également d'apprendre à gérer les éventuels conflits et de tirer parti des opportunités offertes par la nouvelle diversité de la municipalité.

Dans ce sens, il est nécessaire de souligner le fait que Barakaldo était déjà diversifiée avant le phénomène migratoire, tant en termes d'expressions culturelles, de classes sociales et de modes de vie. Par conséquent, le phénomène migratoire ne fait qu'accroître la mosaïque de la diversité sociale et culturelle dans la municipalité. La mairie de Barakaldo a été pionnière dans l'adhésion au réseau d'accueil municipal du gouvernement basque. De même, elle a créé en 2004 un Service municipal de l'immigration qui, depuis lors, dirige l'accueil et l'intégration sociale des migrants dans la municipalité ainsi que la promotion de la coexistence interculturelle.

Index des "Cités interculturelles" Index des "Cités interculturelles"

maire maire

Amaia DEL CAMPO

Réseau - Espagne Réseau - Espagne