Retour

Vers une citoyenneté urbaine favorisant la pleine participation

Montréal, Canada
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Vers une citoyenneté urbaine favorisant la pleine participation

Donnant suite aux réflexions entamées dans le cadre de la conférence de l’Observatoire international de la démocratie participative (OIDP) tenue à Montréal au début de l’été 2017 sous le thème « participation sans exclusion » le Conseil interculturel de Montréal (CIM) vient d’adopter un avis, assortit de neuf recommandations pour que la Ville de Montréal s’affirme davantage comme lieu de proximité et d’hétérogénéité sociale en ce qui a trait à la valorisation de la participation citoyenne des personnes issues de la diversité.

L’avis contient une brève contextualisation de la participation citoyenne des Montréalais.e.s issu.e.s de la diversité dans une perspective québécoise et montréalaise, mettant en lumière trois faits saillants dont les autorités publiques de la Ville de Montréal doivent se saisir pour faire face aux défis futurs. Premièrement la population montréalaise témoigne d’une méconnaissance générale du fonctionnement de l’administration et de la politique de la Ville; cette situation impose de réfléchir à la manière d’offrir une formation innovante à la vie civique municipale. Deuxièmement le déficit démocratique et de légitimité que connaissent les institutions publiques montréalaises incite à améliorer dès maintenant en leur sein la représentativité des personnes issues de la diversité. Troisièmement la façon dont l’enjeu de la diversité est traité actuellement à Montréal sur le plan institutionnel empêche une prise en considération à la hauteur de son importance et soulève le besoin d’institutionnaliser l’approche de la Ville en matière de gestion de la diversité.

Largement partagés par les acteurs du milieu, ces trois constats constituent le socle sur lequel s’appuient neuf recommandations concrètes développées par le CIM pour renforcer la citoyenneté urbaine des Montréalais.e.s et faire de la Ville de Montréal une métropole authentiquement inclusive

  • Recommandation 1
    Que la Ville introduise la pratique des budgets participatifs, notamment au niveau des arrondissements, afin de favoriser la participation des Montréalais.e.s issu.e.s de la diversité;
  • Recommandation 2
    Que la Ville soutienne financièrement des initiatives porteuses et des projets structurants contribuant à favoriser la participation des personnes issues de la diversité, parmi lesquels le mentorat et le jumelage interculturel;
  • Recommandation 3
    Que la Ville mette en place une initiative afin de former les citoyen.ne.s à la politique municipale, ses enjeux et ses modalités de participation, de type Cité Elles MTL;
  • Recommandation 4
    Que la Ville mette en place un programme de mentorat, semblable à celui du parrainage professionnel, entre les élu.e.s et des personnes issues de la diversité pour favoriser à long terme leur représentation au sein des diverses instances politiques;
  • Recommandation 5
    Que la Ville mette en place une consultation publique sur le droit de vote des résident.e.s afin de proposer un amendement à la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités;
  • Recommandation 6
    Que la Ville mène une campagne de sensibilisation grand public pour la valorisation de la diversité dans toutes ses expressions, orientée sur l’apport de la diversité à la vie montréalaise et la lutte aux discriminations;
  • Recommandation 7
    Que la Ville redéfinisse le mandat du BINAM afin qu’il puisse plus largement répondre aux besoins des personnes issues de la diversité;
  • Recommandation 8
    Que la Ville permette au CIM de donner à la Commission sur le développement social et la diversité trois mandats par année portant sur des enjeux entièrement consacrés à la diversité montréalaise;
  • Recommandation 9
    Que la Ville, dans toutes ses initiatives règlementaires et administratives, anticipe leurs effets potentiels sur les personnes issues de la diversité et qu’elle insère une clause d’impact diversité dans ses sommaires décisionnels.

Ces recommandations prennent acte des barrières systémiques à la participation citoyenne des Montréalais.e.s issu.e.s de la diversité. Elles donnent aux élu.e.s municipaux des moyens concrets pour encourager le passage d’une participation dont les modalités relèvent de l’action collective à une participation plus individuelle. Celle-ci caractérise davantage le fonctionnement des institutions montréalaises formelles comme lieux de l’exercice du pouvoir et porte en elle des perspectives d’autonomisation des citoyen.ne.s de la diversité.


Médias sociaux Médias sociaux