Retour

Le programme "Cités interculturelles" lance le laboratoire des politiques d'intégration inclusive

Berlin, Allemagne 16 février 2017
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Le programme

Partout en Europe, les compétences des  Etats, des régions et des pouvoirs locaux en matière de politiques d'immigration et d'intégration varient considérablement. Ce paysage institutionnel complexe reflète le caractère transversal et interdisciplinaire de l'intégration et, en même temps, il complique la conception et la mise en œuvre des politiques cohérentes et coordonnées entre les différents domaines d'action et les niveaux de gouvernance. Pour relever ce défi, le programme des Cités interculturelles lance une plate-forme appelée Laboratoire politique sur l’intégration inclusive, pour permettre un dialogue solide et permanent entre les décideurs politiques locaux et nationaux sur l’intégration des migrants et des réfugiés afin d’assurer la cohérence et la complémentarité des politiques et permettre le transfert d'innovations et de bonnes pratiques du niveau local aux niveaux régional et national.

La première réunion du laboratoire politique sur l’intégration inclusive s'est tenue le 16 février au Forum DBB à Berlin. La réunion a rassemblé un nombre restreint de dirigeants nationaux, maires et représentants de la société civile.

Les participants ont formulé des arguments solides en faveur de l'orientation des politiques nationales et locales vers une approche plus inclusive afin d’aider les États à respecter les obligations auxquelles ils sont liés par divers instruments juridiques (par exemple, la CEDH et la Charte sociale européenne.); Mais aussi pour des sociétés plus pacifiques en réduisant les attitudes négatives envers les immigrants, et en résistant davantage aux discours populistes et / ou xénophobes.

Est en outre ressortie : l’importance de rendre cohérente la hiérarchisation des domaines d'intervention aux niveaux local et national et d'améliorer la coordination et la communication entre les différents niveaux de gouvernance.

Dans l'ensemble, les participants se sont accordés sur le fait qu’un dialogue stratégique entre les gouvernements locaux et nationaux est pertinent et souhaitable. Ils ont identifié les domaines thématiques qui pourraient être soumis à la discussion lors du second laboratoire politique qui aura lieu au cours de l'événement qui marquera les 10 ans du programme ICC à Lisbonne en novembre prochain.


Médias sociaux Médias sociaux