Retour

Première réunion de coordination du réseau des cités interculturelles au Maroc

Tanger, Maroc 2-3 mars 2016
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Première réunion de coordination du réseau des cités interculturelles au Maroc

Au cours des 12 dernières années, les villes marocaines ont dû faire face à des vagues de migration de différents pays (plus de 40 nationalités venant de pays anglophones et francophones). Le pays, qui était d’abord un lieu de transit, est devenu un pays de résidence où les migrants commencèrent à s’installer, surtout dans les grandes villes. Déjà au début de la campagne de régularisation en janvier 2014, la durée du séjour se situait entre 5 et 9 ans pour 15 % d’entre eux.

Malgré les efforts de l’administration publique et des ONGs, les indicateurs de l’intégration (logement, accès au marché du travail, service de santé, éducation et enseignement), sans oublier l’aspect culturel, sont restés à un niveau très bas.

Tous les officiels que nous avons approchés mettent en avant la nécessité et l’urgence d’adopter des politiques urbaines visant la promotion et le développement de l’intégration comme un corollaire nécessaire à l’interculturalisme. Aussi le besoin a été exprimé, étant donné l'échelle et la nouveauté des problèmes rencontrés, de dépasser la phase expérimentale première pour développer des structures réelles et des méthodes de travail appropriées, ainsi qu’accumuler de solides connaissances dans le domaine.

Comme une réponse possible à ces défis, une première réunion de coordination des cités interculturelles (ICC) a été organisée le 3 Mars a Tanger, impliquant 11 villes marocaines (Tanger, Agadir, Meknes, Rabat, Casablanca, Marrakech, Chefchaouen, Tetouan, Kenitra, Martil, and Larache) ainsi que des experts du Conseil de l’Europe, Phil Wood, architecte de la méthode des ICC, et Daniel de Torres, expert et coordinateur du réseau «RECI-red de ciudades interculturales”.  La réunion a été organisée dans le cadre des activités du programme joint Conseil de l’Europe/Union européenne Programme Sud-II.

Tous les participants ont manifesté une réelle volonté d’intégrer des zones jusqu’à alors inexplorées de politiques et de trouver des solutions nouvelles et innovantes. Le groupe a voté à l’unanimité la création d’un réseau des villes interculturelles marocaines qui sera hébergé et coordonné par la ville de Tanger, et plus particulièrement par M. Abdelaziz Zaidi, Chef des affaires internationales de la ville. Dans les mois à venir toutes les villes intégrant le réseau rempliront l’index des ICC.


Médias sociaux Médias sociaux