Le sport et les questions d’égalité entre les femmes et les hommes sont étroitement liés, et ce de différentes façons. Le sport est une activité sociale et culturelle dans laquelle les constructions sociales de la masculinité et de la féminité jouent un rôle clé.

Le sport apporte de nombreux bénéfices en termes de santé, de bien-être, d’apprentissage de nouvelles compétences et de liberté de mouvement. Toutefois, des inégalités entre les femmes et les hommes persistent dans toutes les questions liées au sport, notamment en ce qui concerne l’accès et la participation, la prise de décision, l’accès aux ressources, les salaires, les incitations financières et les installations sportives ainsi que la culture organisationnelle des organismes sportifs. Parmi les autres problèmes, il convient de citer l’absence de sensibilité aux questions de genre des politiques en matière sportive, de l’encadrement et de la formation, la violence fondée sur le genre dans le sport et le fait que la couverture médiatique du sport contribue souvent à perpétuer les stéréotypes de genre. Davantage de travaux de recherche et de données sur le sujet, l’intégration d’une perspective de genre dans toutes les politiques relatives au sport ainsi que des mesures concrètes pour combler les écarts entre les femmes et les hommes dans ce domaine sont nécessaires pour réaliser l’égalité réelle entre les femmes et les hommes dans et par le sport.

 

L’approche intégrée de l’égalité entre les femmes et les hommes et le sport au Conseil de l’Europe

 

Le Comité des Ministres a adopté en 2015 une recommandation très complète  sur l’approche intégrée de l’égalité entre les femmes et les hommes dans le sport qui s' adresse aux gouvernements, aux organisations sportives, aux médias et aux autres organisations internationales. La recommandation propose des mesures sur l’intégration du principe de l’égalité entre les femmes et les hommes dans la législation, les politiques et les programmes, l’éducation physique formelle et non formelle, la lutte contre la violence fondée sur le genre, la sensibilisation et la formation, la collecte de données et la recherche, le suivi et les rapports, le langage non sexiste ainsi que les bourses, les salaires, les prix dotés d’une somme d’argent et les primes.

L’Accord partiel élargi sur le sport (APES) du Conseil de l’Europe a mené plusieurs activités sur l’égalité entre les femmes et les hommes dans le cadre de sa mission visant à rendre le sport plus éthique, plus inclusif et plus sûr. Ces activités comprennent le projet « Balance in Sports » (2016) qui a conduit au développement d'outils pour la mise en œuvre de l'égalité entre les femmes et les hommes , ainsi que le projet conjoint de l’UE et du Conseil de l’Europe "ALL IN: Towards gender balance in sport" (1er mars 2018 – 31 octobre 2019). Ce projet vise à fournir un soutien aux autorités publiques et aux organisations sportives lors de la conception et de la mise en œuvre de politiques et de programmes visant à lutter contre les inégalités entre les femmes et les hommes dans le sport notamment grâce à l’adoption d’une stratégie d’intégration de la dimension de genre.

Activités et outils :

Autres ressources :