Malgré les progrès accomplis et l’existence de normes à l’échelon national, régional et international consacrant le principe d’égalité entre les femmes et les hommes et le droit de toute personne de participer aux activités sportives, il existe toujours un fossé entre les normes et la pratique, et les discriminations à l’égard des femmes et des filles, notamment celles qui appartiennent à des groupes défavorisés restent patentes


Des inégalités persistent encore aujourd’hui dans le sport, couvrant des domaines aussi variés que l’accès à la pratique, à l’éducation et aux activités physiques ; la participation aux instances dirigeantes et l’exercice des fonctions de décision ; l’accès à des ressources, à une rémunération, à des incitations financières et à des installations sportives ; la représentation médiatique des athlètes femmes et du sport féminin, la violence fondée sur le genre, dont le harcèlement et l’abus, etc.

Depuis de nombreuses années, l’Accord Partiel Élargi sur le Sport (APES) du Conseil de l’Europe a investi cette problématique dans l’optique de parvenir à une égalité de facto entre les femmes et les hommes dans le sport. Il a débuté ses activités sur ce sujet par une conférence annuelle, qui s’est tenue les 15 et 18 septembre 2011 à Londres.
 

Parmi ses réalisations les plus importantes, il faut souligner :

Le manuel de bonnes pratiques « Egalité homme-femme dans le sport. L’accès des filles et des femmes aux pratiques sportives »

La première partie de ce manuel présente la situation actuelle de la participation des filles et des femmes aux pratiques sportives en Europe : leur accès, leurs obstacles et leurs activités. Dans une deuxième partie sont rassemblées des bonnes pratiques et des expériences concluantes observées à travers l’Europe. Quant à la dernière partie, elle propose un ensemble de recommandations, issues de l’analyse des bonnes pratiques, qui ont pour but d’aider les praticiens et les responsables politiques à faire progresser l’égalité entre les femmes et les hommes dans le sport.
 

La recommandation du Comité des ministres aux États membres sur l’approche intégrée de l’égalité entre les femmes et les hommes dans le sport (CM/Rec(2015)2)

Cette recommandation part du principe que, pour remédier au caractère structurel de l’inégalité entre les femmes et les hommes dans le sport, il est nécessaire d’adopter non seulement des mesures positives mais également une stratégie d’approche intégrée de l’égalité impliquant l’ensemble des institutions et des acteurs concernés dans sa mise en œuvre. Elle encourage ainsi les États membres à réviser leur législation afin d’inclure l’approche intégrée de l’égalité dans les politiques et programmes publics de sport et d’éducation physique.
 

Un séminaire sur la mise en œuvre de l’approche intégrée de l’égalité entre les femmes et les hommes dans le sport (co-organisé par l’APES et European Women and Sport (EWS)) s’est tenu le 17 novembre 2015

Les représentant(e)s des autorités publiques et organisations sportives présent(e)s à ce séminaire ont pu bénéficier de conseils pratiques pour mettre en œuvre des politiques d’approche intégrée de l’égalité entre les femmes et les hommes dans le sport.
 

Le projet joint (Union européenne / Conseil de l’Europe) « Mixité dans le sport. Outils de mise en œuvre de l’égalité de genre » (2016)

Ce projet joint mis en œuvre en collaboration avec un ensemble de partenaires (Ministères en charge du sport, organisations sportives, agences de l’Union européenne, réseaux, etc.) avait pour objectif d’identifier et de tester des indicateurs communs pour mesurer l’égalité entre les femmes et les hommes dans le sport. Différentes dimensions ont été étudiées : l’accès aux postes à responsabilité, l’entraînement, la pratique d’une activité sportive (du sport de masse au sport d’élite), la représentation médiatique des athlètes femmes et du sport féminin, ainsi que la violence fondée sur le genre. Une campagne de collecte de données pilote a été menée en Espagne, Finlande, France et Roumanie afin de recueillir les premières informations sur l’égalité de genre dans le sport en Europe basées sur une méthodologie commune.